IMG_9985-Modifier-2

La grande réunion autour du feu pour Petite-Vallée

Une superbe réunion pour une belle cause

IMG_0004-Modifier

© François Daoust

Par : Alizée Calza

L’ambiance était brûlante lundi soir au MTelus lors de La grande réunion autour du feu. Le thème de la réunion était effectivement parfait pour ce concert événement où Michel Rivard, Marie-Pierre Arthur et les groupes Karkwa et Octobre, reformés spécialement pour l’occasion, se sont partagés la scène pour récolter des fonds pour reconstruire le mythique théâtre de Petite-Vallée.

Qui de mieux que ces quatre grands noms de la musique québécoise pour soutenir la cause de Petite-Vallée ? Parce que, si les histoires d’Alan Côté, propriétaire du Théâtre de la Vieille Forge, étaient un peu longues, le fond était clair : Petite-Vallée représente la langue québécoise et son théâtre est empli des histoires des musiciens de notre province. Les chanteurs y sont tous allés de leurs anecdotes et si les photos compromettantes qui ornaient les murs du théâtre sont parties en fumée, les souvenirs des musiciens étaient encore bien vivants.

IMG_6900-Modifier

© François Daoust

C’est le groupe Octobre qui a ouvert cette soirée riche en émotions. Après 21 ans d’absence sur la scène montréalaise, le groupe n’a rien perdu. C’est avec une énergie incomparable que Pierre Flynn a repris ses plus grands succès devant un public déjà conquis. Dès les premières notes, leur prog rock québécois, l’énergie et le plaisir des fans comblés par ce retour étaient palpables.

Michel Rivard a pris la suite du band pour quelques chansons de son répertoire. Bien que moins rock, le chanteur qui connaît Petite-Vallée depuis 1986 a confié au public ses chansons aux douces mélodies et aux belles harmonies. Marie-Pierre Arthur a repris le flambeau et a rallumé la flamme du rock québécois avec les chansons les plus rock de son répertoire.

Évidemment, Karkwa a clos le show. Présenté par Louis-José Houde, lui-même fan du groupe, Karkwa a reçu une superbe ovation avant même de commencer leur premier morceau. Le public en délire était capable de chanter les moindres paroles du groupe et la chaleur déjà peu supportable dans la salle a encore augmenté d’un cran lorsque les premières notes de « Le pyromane » ont retenti.

IMG_7006-Modifier

© François Daoust

De nombreux dons

Lors de la soirée, de nombreux dons ont été offerts à la cause. Ainsi Denis Coderre est venu offrir 50 000 $ de la part de la Ville de Montréal tout en précisant avec son tact habituel que la ville de Québec n’avait offert que 25 000 $ au théâtre. Le plus grand donateur de la soirée reste tout de même les fonds Desjardins qui a donné un chèque de 250 000 $ à Claudine Roy qui s’occupe de la levée de fonds pour Petite-Vallée.

Après cette soirée inoubliable, de nombreux éléments restent dans les mémoires. Le public pourra se vanter d’avoir assisté au dernier show de Karkwa et d’Octobre, mais aussi d’avoir participé à la reconstruction du théâtre de Petite-Vallée, puisque le spectacle a permis de donner 100 000 $ à la reconstruction du théâtre faisant ainsi monter le total de la levée de fonds à 937 000 $.

Après ces quatre heures de spectacle passées debout, si les pieds hurlaient de fatigue, les cœurs ont été ravivés par cette réunion émouvante. C’est avec des étoiles dans les yeux et une flamme dans la poitrine que le public est ressorti des souvenirs plein la tête.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

 

Vous pourriez aussi aimer...