La femme à l’honneur à l’Espace Go

 Une saison – malheureusement écourtée – qui fera réagir!

espacego©Shayne Laverdière

Par : Marie-Claude Lessard

La saison 2016/2017 du théâtre Espace Go, même si elle sera raccourcie pour cause de rénovations majeures qui débuteront au printemps, s’inscrit parfaitement dans la lignée prodiguée par la directrice Ginette Noiseux depuis 35 ans : donner la parole à des femmes fortes n’ayant pas peur de s’affirmer. Les six productions proposées promettent des sensations fortes et de pertinentes réflexions sur la place de la femme dans la société. Voici un petit survol de la programmation, question de vous faire saliver et vous inciter à vous abonner le plus rapidement possible!

Pour sa troisième et dernière année en résidence, la dramaturge Evelyne de la Chenelière participera à la création de la première pièce de la saison, Une femme à Berlin. Présentée du 25 octobre au 19 novembre, cette collaboration entre Espace Go, SIBYLLINES et le Théâtre français du CNA, inspirée du journal intime de la journaliste Marta Hillers, mettra en vedette Sophie Desmarais, Évelyne Rompré, Evelyne de la Chenelière et Louise Laprade qui donneront vie aux atrocités qu’a vécu la courageuse Hillers lors de la prise de Berlin pendant la Seconde Guerre Mondiale. La mise en scène de Une femme à Berlin bénéficiera de l’expertise de Brigitte Haentjens. Du 24 janvier au 18 février 2017, la compagnie L’activité entamera son tout premier séjour à l‘Espace Go avec l’oeuvre d’Olivier Choinière, Manifeste de la jeune fille, dans laquelle Maude Guérin, Gilles Renaud, Emmanuelle Lussier-Martinez, Marc Beaupré, Stéphane Crête, Monique Miller et Joanie Martel incarneront tous une jeune fille représentant différents modèles de la société se confiant sur la culture du vide la définissant. Choinière signe le texte et s’occupera de la mise en scène. Finalement, du 21 mars au 15 avril 2017, Dominique Quesnel incarnera l’auteure allemande Marieluise Fleisser, l’amante de l’imposant dramaturge Bertolt Brecht. Dans le texte Avant-Garde, Fleisser raconte sa relation professionnelle et personnelle tumultueuse avec Brecht. La mise en scène sera assurée par Denis Marleau du Théâtre UBU. Le chanteur Jérôme Minière accompagnera Quesnel dans ce dernier rendez-vous de la saison.

En plus de ces trois spectacles, l’Espace Go accueillera trois autres compagnies de théâtre de septembre à février. Émilie Bibeau, Étienne Pilon, François-Xavier Dufour et Alice Moreault se donneront la réplique dans Clara, une adaption de Pierre-Yves Lemieux du roman Aurélien, Clara, Mademoiselle et le Lieutenant anglais d’Anne Hébert mise en scène par Luce Pelletier. Cette histoire d’émancipation, gracieuseté du Théâtre de l’Opsis, sera présentée du 6 septembre au 1er octobre. En 2015, Kevin McCoy a fait un malheur auprès du public du Théâtre du Trident avec Norge, pièce qu’il a écrit, mise en scène et interprété. Du 22 novembre au 10 décembre, la pièce se propulsera à l’Espace Go. Pour relater ce récit sur ses origines norvégiennes, McCoy sera accompagné de la pianiste Esther Charron. À partir du 28 février 2017, le Théâtre du PÀP transposera sur scène le mythique film Le déclin de l’empire américain de Denys Arcand. Alain Farah et Patrice Dubois, qui jouera et signera également la mise en scène, moderniseront cette oeuvre en la campant à notre époque et en lui incorporant de nouveaux personnages incarnés par Sandrine Bisson, Éveline Gélinas, Alexandre Goyette, Simon Lacroix, Bruno Marcil et Marie-Hélène Thibault, Marilyn Castonguay et Danny Boudreault.

On se revoit au 4890 Boulevard St-Laurent très prochainement! Pour déjà réserver vos places, veuillez consulter ce lien.

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...