La chronique littéraire : quelques suggestions de livres pour la fin de l’année

Des livres à ne pas passer sous silence

© www.renaud-bray.com

Par : Johanne Mathieu

L’hiver s’étant bien installé pour les mois à venir, quoi de mieux que de se réfugier à l’intérieur avec un bon livre sous la main. Cette semaine, voici quelques suggestions de livres pour bien conclure l’année 2018.

Le cerveau et la musique, de Michel Rochon (Les Éditions Multimondes)  

La musique nous donne irrémédiablement le goût de taper du pied, de nous déhancher ou de chanter. Elle a aussi ce don de nous faire ressentir toute une palette d’émotions et de mettre notre cerveau en effervescence. Quel est ce pouvoir que détient la musique? Il y a bien sûr une explication : tout commencerait par l’oreille… Journaliste scientifique chevronné, Michel Rochon nous invite à une exploration fascinante du cerveau musical, des origines de la musique jusqu’à la manière dont elle agit sur nous. Il nous révèle les plus récentes découvertes en intelligence artificielle, en neuropsychologie, en linguistique et même en mathématiques (!), pour nous faire comprendre autrement les harmonies sonores. Dans son ouvrage, l’auteur nous démontre jusqu’à quel point cet art et la science ont un lien étroit et soulève, par la même occasion, de nombreuses questions. Qu’est-ce qui donne sa couleur à la musique? À l’écoute d’une pièce musicale, que perçoivent notre cerveau et notre oreille? Qu’est-ce qui fait que l’on soit capable d’imaginer la musique sans même l’écouter? Et si nous ne pouvions plus la percevoir? Si la musique fait partie de notre culture au sens large, elle est beaucoup plus que cela, et ses bienfaits sont innombrables. Michel Rochon nous fait découvrir le monde musical sous un angle différent, et parfois même surprenant. Chaque chapitre se ferme sur de la « nourriture pour le cerveau » que nous offre l’auteur en nous suggérant des choix de livres, de documentaires ou d’hyperliens en rapport avec les différents thèmes qu’il aborde. La musique et le rythme sont au cœur de notre existence depuis longtemps, et l’auteur vulgarise son sujet de manière simple et intéressante, de sorte qu’il nous fait aimer la musique davantage, cette musique qui nous rend plus humains.

Le cerveau et la musique, de Michel Rochon (2018), Les Éditions Multimondes, Montréal, 189 pages.

© www.renaud-bray.com

Madonna en 30 secondes, de Billy Robinson (Les Éditions Hurtubise)

Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez vu ou entendu chanter Madonna? Mais peu importe, que vous l’aimiez ou la détestiez, elle n’a pas pu vous laisser indifférents. Billy Robinson signe ici ce superbe Madonna en 30 secondes, illustré à l’image de la chanteuse, aux couleurs flamboyantes et pop. L’auteur survole sa musique, sa vie et son influence en moins d’une minute, le tout divisé en 54 rubriques. Il aborde les moments importants de sa vie et toutes les facettes qui font d’elle l’artiste talentueuse et révolutionnaire qu’elle est aujourd’hui : interprète, actrice, réalisatrice, mère, femmes d’affaires, auteure, productrice, philanthrope… En plus de 35 ans de carrière, la Reine de la pop n’a jamais cessé de se réinventer, elle qui aime les sons nouveaux, qui est toujours prête à explorer de nouvelles avenues et qui fait siennes les nouvelles tendances. On découvre et on redécouvre le parcours incroyable de celle dont les critiques croyaient qu’elle ne serait qu’une étoile filante et éphémère et qui est devenue l’une des plus grandes icônes de la culture populaire de tous les temps. Madonna n’a jamais reculer devant rien et n’est jamais là où on l’attend. Sa créativité et son talent n’ont pas de limites. Mais si vous croyiez tout connaître de la Madone, détrompez-vous. Cette artiste aux mille visages, ambitieuse, engagée et créatrice accomplie n’a pas fini de nous étonner. Ainsi on en apprend encore plus sur la femme qu’elle est, sur sa carrière et sur ses origines. Si la commande de faire la synthèse d’une telle carrière était lourde, Billy Robinson a brillamment réussi cette tâche colossale. Un livre superbe en tous points.

Madonna en 30 secondes, de Billy Robinson (2018), Les Éditions Hurtubise, Montréal, 160 pages.

 

© www.renaud-bray.com

 

Montréal l’hiver, de Susan Semenak et Cindy Boyce, (Les Éditions Cardinal)

L’hiver est arrivé, à Montréal comme ailleurs, dénudant les arbres, enneigeant les rues, blanchissant le paysage. Et nous n’y échapperons pas : le spectre de l’hiver plane au-dessus de nos têtes, et nous devons ressortir manteaux, tuques, mitaines et foulards pour bien nous emmitoufler. Bien à l’abri derrière les fenêtres fermées, la cuisine devient vite un refuge qui nous fait oublier l’hiver. Montréal est l’une des villes les plus enneigées du monde. C’est aussi un endroit où l’on aime célébrer les plaisirs de la table. Quand la température se refroidit, les Montréalais se retirent dans leur cuisine pour préparer des plats réconfortants dont les effluves emplissent la maison. À travers un regard poétique, intimiste et sensible, la journaliste Susan Semenak nous invite à déjouer l’hiver avec ce recueil de recettes qui tombe à point. Elle nous propose de cuisiner par temps froid, en nous donnant d’abord quelques idées pour passer un hiver « aux petits oignons », comme cuisiner de bons vieux classiques et simplifier son menu, colorer nos plats ou accueillir famille et amis autour de la table. L’auteure suggère aussi quelques incontournables à avoir absolument dans son réfrigérateur et dans ses armoires. Et puis, viennent les recettes. Elle nous en suggère plusieurs où agrumes, verdures d’hiver et fruits secs agrémentent les assiettes. Le recueil contient des recettes plus classiques, comme le poulet rôti, la soupe à l’oignon gratinée, le croustillant aux pommes et aux canneberges. Il en contient aussi à l’image de la métropole éclectique : l’okonomiyaki, le poulet frit à la japonaise, les dumplings dorés potstickers. Susan Semenak nous invite à affronter la saison froide malgré tout, en déployant tous nos sens. Elle partage également quelques règles du vivre-ensemble à la montréalaise en hiver, de même qu’un glossaire en lien avec la saison. Quant à la facture visuelle, les photos de Cindy Boyce reflètent exactement l’essence que dégage ce recueil : elles sont poétiques, feutrées et intimistes, en parfait accord avec les recettes proposées par l’auteure. Une excursion culinaire à travers la cuisine réconfortante de l’hiver, mais aussi à travers les cultures.

Montréal l’hiver, de Susan Semenak et Cindy Boyce (2018), Les Éditions Cardinal, Montréal, 272 pages.

Crédit de la photo à la une : www.pexels.com

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...