La chronique littéraire : la rentrée d’automne chez Alto

Des titres à venir qui raviront les lecteurs

© www.editionsalto.com

Par : Johanne Mathieu

Qui dit automne, dit rentrée littéraire. Comme à chaque année, les maisons d’édition ont à offrir aux lecteurs une panoplie de titres plus intéressants les uns que les autres : des œuvres fortes, des œuvres attendues, des œuvres surprenantes. Il en est de même chez Alto. Voici les titres à ne pas manquer cet automne.

Chez Alto, faire découvrir des trésors cachés aux lecteurs fait partie de leur mandat. Pour ceux qui souhaitent ouvrir leurs horizons, s’il y a un livre à ne pas manquer cet automne, c’est bien le premier roman de Tanya Tagaq, Croc fendu.

Une femme grandit au Nunavut dans les années 1970. Elle connaît la joie, l’amitié, l’amour des parents, l’art du camouflage et de la survie, mais elle connaît aussi l’ennui et l’intimidation. Elle connaît les ravages de l’alcool, la violence sourde, le courage d’aimer les petites peurs. Elle connaît le pouvoir des esprits. Elle scande en silence le pouvoir brut, amoral, de la glace et du ciel

Chronique des jours terribles d’un village écrasé sous le soleil de minuit, Croc fendu nous transporte dans la vie d’une jeune femme dans le Grand Nord. Dans ce roman qui contient de magnifiques passages de poésie, on découvre comment elle réussit, grâce à son imaginaire débridé, à tenir face à la dureté et à la violence de son quotidien.

La sortie du livre est prévue pour le 1er octobre.

© Crédit photo : www.pixabay.com

L’auteur de L’orangeraie, Larry Tremblay, nous revient quant à lui avec une nouvelle œuvre, Le deuxième mari.

Samuel ne sait rien de la femme qu’il va épouser. Depuis des années, son père n’a ménagé aucun effort pour rendre son fils attirant, pour l’engraisser comme une volaille en vue du grand jour. La famille se réjouit, Madame est riche, donc les problèmes financiers se régleront bientôt. Samuel doit simplement se donner du temps pour l’aimer. Une fois marié, il devra satisfaire les désirs de Madame et se taire. Que peut un homme facilement remplaçable dans un monde où les femmes dominent toutes les sphères de la société?

Larry Tremblay fait une fois de plus preuve de finesse et d’audace dans cette fable romanesque qui risque d’ébranler les croyances et les préjugés du lecteur.

La sortie est prévue pour le 17 septembre.

Pour compléter ce top 3 des livres à ne pas manquer chez Alto, il y a le roman d’Élise Turcotte, L’apparition du chevreuil, qui sera assurément un incontournable de la saison.

Au XXIe siècle, entre deux révoltes féministes, une écrivaine se retire dans un chalet après avoir été victime de harcèlement sur les réseaux sociaux. Elle appréhende la forêt où rien n’est tranquille. Remontant le cours de la colère, une histoire familiale vient la hanter, alors que le chalet voisin se dresse comme une menace. Et si on l’avait suivie?

Roman à suspens, cette œuvre d’Élise Turcotte dévoile un drame trop familier pour qu’on ne puisse le raconter. À l’heure des RS, est-ce que l’on peut se montrer engagé sans risque?

La sortie est prévue pour le 15 octobre.

L’automne annonce ainsi une rentrée digne d’intérêt et riche en littérature chez Alto.

Crédit photo de l’image à la une : www.pixabay.com

Vous pourriez aussi aimer...