La chronique littéraire : Bon chien

(Trop) bonne fille

9782894482964_large (3)

© www.leslibraires.ca

Par : Johanne Mathieu

Pour réaliser un rêve, il faut souvent beaucoup d’efforts pour y parvenir et parfois, de la souffrance… Avec Bon chien, de Sarah Desrosiers, publié dans la Collection Hamac, chez Septentrion, voici l’histoire d’une fille docile et sage… L’histoire d’un bon chien.

Faire bien comme les autres, se prouver à leurs yeux et à elle-même, la narratrice de Bon chien le fait depuis son enfance, que ce soit pour son père ou lorsqu’elle entre à l’école pour réaliser son rêve : devenir ballerine. Et elle est prête à se dévouer entièrement à la concrétisation de celui-ci; elle doit jour après jour danser comme si sa vie en dépendait. Appliquée, studieuse et travailleuse acharnée, elle maintiendra une discipline de fer pour prouver sa détermination et obtenir l’approbation des autres à tout prix. Dans ce récit fragmenté, la narratrice s’adresse ici à celle qu’elle était avant, se remémorant leur passé commun, dont elle croit s’être libérée.

imagesarah (3)

© ledevoir.com

Sarah Desrosiers nous plonge directement dans l’obsession de la performance, dans ce désir de la narratrice de toujours répondre aux exigences, de vouloir réaliser ses rêves, d’être « vue » et acceptée. Dans ce combat sans relâche, on se laisse transporter par ce récit et on se demande jusqu’où elle se rendra dans cette constante soumission et cette recherche du regard de l’autre. Dans l’attente, dans l’effort ou dans la souffrance, elle est toujours égale à elle-même : un bon chien.

L’auteure dépeint la performance de la manière la plus vraie qui soit : telle qu’elle est, très dure et très réaliste. L’auteure ne lui prête ni le joli côté, ni le beau rôle. Elle ne l’idéalise pas, et ce, jusque dans sa finalité. Et cette finalité, elle ne se trouve pas là où on l’attend nécessairement, elle sait nous surprendre au détour. J’ai aimé. Frappant, très juste, poignant, presque lancinant. Voilà ce qu’est ce premier roman de Sarah Desrosiers.

Bon chien, de Sarah Desrosiers (2018), Collection Hamac, Septentrion, Québec, 200 pages.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...