La Belle et La Boeuf : une franchise qui grandit

Burgers et cocktails entre amis!

BB_CAPITAINE FLAM

© La Belle et La Bœuf

Par : Marie-Christine Jeanty

Cela fait déjà maintenant six ans que naissait le tout premier restaurant La Belle et La Boeuf Burger Bar. Son nom vous le dit déjà, l’élément principal du menu sont les hamburgers les plus fous et gargantuesques les uns que les autres. Depuis lors, la bannière a connu une croissance accélérée, ouvrant en moyenne deux nouveaux restaurants par année à travers la belle province. La Belle et La Bœuf annonce avec fierté (et on les comprend) cette nouvelle étape, l’ouverture de leur dixième restaurant  à Boucherville (au 1165, rue Volta)!

En plus des burgers (dont la carte a évolué avec les goûts de la clientèle, on y retrouve des options végé), La Belle et La Bœuf propose également une variété de plats à partager ou pas (pour les plus gourmands) tels que des mac n’ cheese, des poutines et d’excellents nachos, sans oublier la belle sélection de cocktails servis dans des pots Mason et les incontournables Sangrias. Lors de la soirée, nous avons particulièrement apprécié le Macho Aldo et la sangria Lola, tous deux très légers et rafraîchissants, durant ces périodes de canicule estivale. Côté dessert, on y retrouve entre autres des minichurros et un décadent biscuit géant servi dans sa poêle avec de la crème glacée.

BB_SALADES

© La Belle et La Bœuf

En plus de ces burgers des plus gargantuesques, chez La Belle et La Bœuf, c’est l’atmosphère très chaleureuse créée par le décor dont on se souvient. La nouvelle succursale à Boucherville ne fera pas exception, quoi qu’avec 7 000 pi² de surface, sa superficie est bien plus grande que les autres. La succursale de Boucherville abrite 5 salles aux ambiances très différentes. À l’instar des autres, Jacques Gaspo, (copropriétaire de la chaîne) en est le designer. Le décor puise dans les souvenirs de celui-ci et est fortement inspiré de la vague punk, rock alternatif et indie rock des années 70.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

 

Vous pourriez aussi aimer...