La 34ème édition du Festival Vues d’Afrique

À la rencontre du cinéma africain et créole

maxresdefault

©Ferid Boughedir

Par : Marie-Christine Jeanty

Vues d’Afrique, le festival de cinéma africain et créole le plus important en Amérique du Nord en est déjà à sa 34e édition. La Tunisie était à l’honneur à l’occasion de la soirée inaugurale présidée par S.E.M. Mohamed Imed Torjemane, Ambassadeur de Tunisie au Canada au Cinéma Impérial, alors que Zizou de Férid Boughedir donnait le coup d’envoi au Festival. Zizou est une vision tendre du quotidien d’une société  exubérante à la veille d’un bouleversement majeur, la naissance du « Printemps arabe ». C’est un film touchant qui illustre bien les bouleversements d’une société à la croisée des chemins, tout cela à travers le point de vue d’un Candide moderne.

La projection a été précédée d’une prestation de la chorale El Malouf ainsi que de la remise du trophée CIRTEF à la réalisatrice et plasticienne Moufida FedhilaCette année, deux brillantes personnalités du milieu des affaires : Vickie Joseph, co-fondatrice du Groupe 3737, Présidente directrice générale de VKosmetik et Ben Marc Diendéré, Vice-président principal, Communications, Affaires publiques, Image de marque, La Coop fédérée, accompagnent le Festival (à la veille de son 35e) à titre de Marraine et Parrain.

iamnotawitch01dr

© I am Not a witch

Vues d’Afrique, c’est une occasion unique de plonger dans des univers cinématographiques singuliers. C’est le moment de s’ouvrir au monde et de découvrir ou redécouvrir le cinéma africain et créole. La programmation est riche et diversifiée. Celle-ci se décline dans différentes catégories: fiction internationale (en y ajoutant une belle sélection de courts et moyens métrages), documentaire international, regards d’ici, Afrique connexion, développement durable, droits de la personne et Afrique 360 (réalité virtuelle). Les séances en famille sont bien sûr aussi de retour. Tout cela en plus de programmes pour encourager la relève, d’événements spéciaux et de rencontres culturelles inédites.

En clôture, le samedi 21 avril à 18 h à la Cinémathèque québécoise (QG du Festival), Vues d’Afrique et MASHARIKI, festival partenaire, proposent de célébrer le talent de nouveaux cinéastes et artistes rwandais au talent prometteur avec la projection des courts métrages Blind Teacher Kabarebe, The Discord, Evasion et Akarwa. La sélection sera complétée par la présentation de Who am I ?, court métrage abordant le thème de la discrimination avec des jeunes kenyans, inspiré d’un exercice pédagogique de Jane Elliott «Yeux-bleus-yeux-marrons». Sa co-réalisatrice helvético rwandaise Angélique Gakoko-Pitteloud sera présentée par Madame Elisabeth Bosch Malinen, Consule générale de la Suisse à Montréal.

Texte révisé par: Nabila Chabane

Vous pourriez aussi aimer...