Kozu: brasserie asiatique

Nouvelle adresse sur Rachel

_DSC1994

© Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par : Marie-Christine Jeanty

Si comme moi vous êtes un habitué de la rue Rachel, le 500 vous dit quelque chose. Et oui, c’est en lieu et place du bar Rachel Rachel que se retrouve la nouvelle brasserie de style asiatique du quartier: Le Kozu. Attendez-vous à être dépaysé car Amlyne Phillips de la Chambre Design et Co (Mayfair, Jatoba, Kampai Garden) nous offre une ambiance feutrée, intimiste et conviviale avec du chêne, des papiers peints, du marbre, des banquettes de cuir sans oublier les magnifiques lustres. Le Kozu c’est une cuisine fusion d’inspiration chinoise et japonaise avec comme chef exécutif (aussi copropriétaire), Olivier Vigneault (Jatoba).

Le menu est divisé en quatre sections incluant de belles options végés. On y retrouve d’abord, des (savoureux) dumplings et riz (5-10$), ensuite des salades, légumes et tofu incluant l’excellente Kozu slaw (mangue, papaye verte et concombre, coriandre, oignon rouge, noix d’acajou, sauce soya aux agrumes et flocons de piment)-5 à 14$. Il y a ensuite les poissons avec entre autres les excellents tatakis respectivement au saumon et au thon rouge (14-22$) et finalement la section viande où nous avons goûté aux délicieux rouleaux de canard et au fameux tataki de bœuf 1855 (14-28$). Ces plats alliant tradition, saveur et convivialité se partagent facilement. Pour un groupe de 6, il y a l’option la Totale (menu en entier) pour 400$.

 _DSC1965

Au beau décor et au menu singulier s’ajoute une carte de cocktails d’inspiration asiatique signée Lawrence Picard. Ces cocktails signatures se laissent siroter avec plaisir. J’ai eu un coup de cœur pour le Emperor Mule (Hennessy, saké, lime, gingembre, coriandre, feuille de lime kaffir) et pour le Yuzu Please (vodka Belverdere, saké, yuzu, menthe shiso) mais sincèrement toute la carte qui inclue un clin d’œil au Rachel Rachel (un cocktail porte son nom) est à essayer. En matière de vins (incluant la sélection hallucinante de Saké), Maxime Laliberté (Maison Boulud) est là pour vous conseiller. Il agit également comme maître d’Hôtel.

Nous pouvons donc parler d’un pari réussi pour cette équipe derrière le Kozu qui en plus d’Olivier Vigneault comprend David Schmidt (Maïs, Tiradito, Datcha) et PJ Goupil (Fitztroy, Kampai, Flyjin, Mayfair). Un trio d’expérience qui cherche à offrir une expérience festive alliée à un menu raffiné à sa clientèle. Le Kozu, le petit frère festif du Jatoba (comme le dit PJ Goupil) est un endroit à visiter en tête à tête ou entre amis, vous ne serez pas déçus.

Crédit Photo: © Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Texte révisé par : Nabila Chabane

 

 

Vous pourriez aussi aimer...