Kevin Parent au Festival des Montgolfières

Le bonheur dans les veines et l’émotion dans les cordes vocales

DSC_8388

© Angéline Gosselin/MatTv.ca

Par : Grégory Wilson

La Scène Loto-Québec vibrait sous les notes musicales enivrantes de Kevin Parent lors du Festival des Montgolfières vendredi passé.

Dès son entrée sur scène, le grand chanteur québécois a été accueilli par un public prêt à faire la fête et le joindre dans sa musique.

Malgré tout, Kevin Parent préférait amorcer son spectacle de façon douce et intime. Il s’était donc installé sur un tabouret avec sa guitare acoustique, accompagné que par Michel Roy à la batterie. Les notes scintillantes de Father on the Go se sont emparées des spectateurs, qui s’oscillaient alors de gauche à droite au rythme de la musique.

DSC_8490

Éventuellement, le chanteur originaire de Gaspésie attisa la flamme chez les spectateurs avec sa prestation de la populaire Fréquenter l’oubli avec son groupe en entier. C’était évident que le public attendait un moment comme celui-ci avec impatience, car ses cris ont redoublé d’intensité dès la première note du morceau. Kevin Parent avait le sourire aux lèvres en l’observant.

La chanson qui suivit provoqua l’euphorie dans la foule. En effet, mille et une voix s’en sont données à cœur joie à chanter le refrain ainsi que les versets déchirants de Seigneur avec l’artiste sur scène.

Le public était dès lors entièrement sous l’emprise de Kevin Parent et de son groupe. S’en est suivie une série de ses morceaux les plus célèbres comme Caliente, Le petit roi, Boomerang et Ado Maso. C’était l’extase sous le ciel nuageux.

DSC_8364

L’on pouvait constater à quel point Kevin Parent était reconnaissant, humble et ravi de se retrouver sur cette plateforme devant la marée d’admirateurs.

« Merci à l’organisation. Je ne sais pas si vous le saviez, mais c’est un des plus beaux festivals au Québec », lance-t-il avec émotion, sous les cris d’approbation de la foule.

Kevin Parent continue en indiquant que c’était un honneur pour lui de partager la scène avec Éric Lapointe, qui devait monter plus tard en soirée. Tout au long du spectacle, il prenait d’ailleurs le temps de bien réchauffer le public pour ce dernier. Il s’amusait par exemple à lancer des cris de ralliement aux spectateurs pour que ceux-ci répètent après lui entre deux chansons.

DSC_8474

« Vous avez une ciboire de belle soirée devant vous autres », déclare-t-il, rayonnant de bonheur, avant d’entamer son morceau final.

Sous les applaudissements et les acclamations exultantes de la foule, la mélodie inoubliable de Maudite Jalousie a mis un terme à son passage de façon resplendissante.

 

 

Crédit photo : © Angéline Gosselin/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...