Kaïn lance son nouvel album

Rentrée montréalaise au La Tulipe

IMG_7511-3

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par Isabelle Dominique Kroeh

C’est au La Tulipe que s’est déroulé le lancement du cinquième album en carrière du groupe Kaïn. Au grand bonheur de leurs fans, Steve Veilleux, Yanick Blanchette, Patrick Lemieux et Éric Maheu étaient de retour à Montréal pour présenter Pleurer de rire. Il faut dire que le public attendait cet l’album ainsi que leur tournée avec impatience puisque leur dernier disque Le Vrai Monde remontait à 2011. Ils étaient donc nombreux à les accueillir lors de cette soirée et ils ont démontré beaucoup d’amour à leur égard tout au long du spectacle.

Le groupe a fait son entrée sur scène très simplement après la prestation de l’auteur-compositeur-interprète Félix-Antoine Couturier (candidat à La Voix en 2013) qui s’était chargé de la première partie de la soirée avec succès. Après avoir entamé les pièces Deux planètes, Jusqu’au dernier jour et L’amour du jour, le chanteur Steve a fièrement présenté sa gang d’un signe de la main puis a joyeusement lancé «Bonsoir mes amis de Montréal, enfin, enfin, enfin!».

IMG_7709

Les musiciens de Kaïn ne dissimulent pas l’appréciation qu’ils ont pour leur public et la longévité de leur carrière. Ils savent que s’ils sont encore là, c’est grâce à leurs fans. Les musiciens du groupe originaire de Drummondville ne manquent d’ailleurs jamais l’occasion de remercier ces derniers « 12 ans déjà! Nourrit par vous tous. Merci de nous faire vivre de notre passion. Merci de nous permettre de Continuer d’y croire  (le titre de la dernière pièce de l’album)».

Avec un son plus assumé et plus mature, le groupe reste néanmoins fidèle à lui-même. L’album, co-réalisé avec Glen Robinson a pris forme de la façon habituelle, c’est-à-dire dans le plaisir et surtout dans le vrai (la vérité, l’authenticité). Le processus de création, voire l’écriture des chansons part généralement de Steve,  qui écrit seul de son côté en s’inspirant de ce qu’il vit au quotidien. Par la suite, il présente les nouveaux contenus à ses acolytes. Puis, l’équipe s’enferme entre quatre murs pour amorcer un gros travail de collaboration afin d’arriver à la version finale de chacune des chansons.

IMG_7374-2

C’est donc sans surprise que le premier extrait J’sais pu comment t’aimer s’était propulsé au numéro 1 BDS dès sa sortie l’automne dernier. Et le deuxième extrait, Deux planètes, lancé tout récemment  a déjà fait sa place sur les ondes radiophoniques.

Les membres du groupe Kaïn ont réussi parce qu’ils avaient la tête dure, la passion dans le sang et surtout l’énergie pour foncer. Ils étaient prêts à faire le nécessaire et ils l’ont fait!

Ils sont drôles, ils sont passionnés mais surtout, ils ont su rester simples malgré leur immense succès! On vous souhaite encore beaucoup de continuer dans une industrie  le succès est trop souvent passager.

Crédit photo: ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...