Johnny Clegg - Publicity Images

Johnny Clegg à Montréal

Une culture musicale hybride

Johnny Clegg - Publicity Images

© Johnny Clegg publicité

Par : Violaine Morinville

L’artiste Johnny Clegg était en représentation à Montréal à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, jeudi le 19 octobre 2017. La tournée en cours Final World Tour – The Final Journey a été une occasion pour Johnny Clegg de voir son public et de célébrer les chansons depuis ses débuts jusqu’au nouvel album King of Time qui sortira d’ici 2 semaines.

Le spectacle a débuté avec une performance poétique de Jesse Clegg avec les meilleures chansons de son nouvel album Things Unseen. Le son musical était contemporain avec des voix inspirantes, une guitare acoustique et un DJ drummer. Lorsque Johnny Clegg, son père, est arrivé sur scène, le public a fait une ovation instantanée et a dansé à maintes reprises tout au long de la soirée.

Johnny Clegg Band - Publicity Images

                                                                                                                                                                      © Johnny Clegg publicité

L’atmosphère de la salle rayonnait de reconnaissance de chaque succès musical grâce aux histoires racontées (en français et en anglais) entre les chansons, à la présentation de nouveaux vidéoclips réalisés par ses fils ainsi que divers témoignages historiques de ses créations depuis les débuts en 1978.

Johnny Clegg a été le pionnier d’un style hybride de musique afro pop qui a été un catalyseur dans la société occidentale. Sa musique a eu pour but de transcender les valeurs limitées vers un futur non raciste. Le spectacle a rassemblé les meilleurs succès à travers les décennies où l’on voit un lien tangible avec l’aspect social, politique ou culturel. Le pionnier de cette musique afro pop américaine a parlé d’un mélo rythme où les chansons auraient été créées pour marcher et danser… ce qui a initié un public dansant.

Johnny Clegg - Publicity Images

                                                                           © Johnny Clegg publicité

Le succès I Call Your Name a fait danser les fans dans la salle, tout autant que lui-même dans une énergie de feu où il a performé des danses africaines. Accompagné de plusieurs musiciens et de vocalistes afro-américains, le spectacle d’une durée de 2 h 30 minutes a suscité un état de rêve chez les fans. Diverses couleurs changeaient constamment sur un écran posé au milieu de la scène derrière les musiciens.

Johnny a raconté que sa musique, basée sur les traditions culturelles a fait le saut vers une musique remisée d’un DJ qui a charmé les nouvelles générations. La présentation des vidéoclips étaient projetées avec les chansons en direct, ce qui a donné une performance multisensorielle. Le son électronique de ses chansons actuelles font évoluer ses œuvres dans notre nouvelle ère. Après 40 ans de carrière, ses créations musicales ont touché divers sujets sociaux à travers le temps. Nous pouvons voir l’impact que la création artistique peut avoir sur le monde.

Johnny Clegg semble avoir accompli sa vocation et a réussi à créer sa propre signature artistique. Un art universel comme la musique et la danse peut faire réfléchir et créer de nouveaux courants ou comportements sociaux vers le rassemblement. Comme quoi une vision artistique peut faire avancer des causes sociales vers plus de liberté autant que l’art en lui-même.

Une tournée à suivre au Canada et aux États-Unis jusqu’à la fin de l’année 2017.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...