Joey Bada$$ au MTELUS : un spectacle survoltant

Le rappeur américain a déchaîné la foule lors de sa visite à Montréal

4

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Grégory Wilson

Joey Bada$$ a été accueilli en héros au MTELUS samedi soir dans le cadre de sa tournée AmeriKKKana.

« Montréal, je dois vous l’avouer, vous me choyez à toutes les fois que je reviens depuis ces six dernières années », a-t-il affirmé à son public.

Dès leur arrivée dans l’amphithéâtre, les partisans du célèbre rappeur américain étaient prêts à faire la fête. La majorité restait debout, directement en face de la scène, dans un immense moshpit qui menaçait d’exploser à tout moment.

1

DJ Powers Pleasant a entamé la première partie du spectacle en jouant les plus gros succès du hip-hop.

Le rappeur Dessy Hinds l’a ensuite rejoint et s’est assuré d’inclure les spectateurs dans son numéro en leur répétant les paroles des refrains de ses chansons pour qu’ils puissent les chanter à leur tour.

Chuck Strangers a enchaîné en interprétant une sélection de morceaux de son répertoire. Les têtes de la foule se balançaient au rythme de sa musique et de ses paroles.

Lorsque ce dernier descendit du plateau, le public a été forcé de prendre son mal en patience en attendant que Joey Bada$$ monte sur scène. De plus en plus d’admirateurs du talentueux rappeur natif de Brooklyn se sont agglutinés au moshpit, et ce, jusqu’à ce que le plancher soit complètement rempli.

2

Éventuellement, à travers le tonnerre de la basse qui résonnait jusqu’aux tripes, l’artiste principal de la soirée est apparu sur la plateforme, et se mit à chanter Rockabye Baby. La foule, fervente, a réciproqué de façon instantanée en chantant avec lui, leurs bras oscillant au rythme de la chanson.

 « Bienvenue à la tournée AmeriKKKa, mesdames et messieurs », a-t-il annoncé, entre deux chansons, sous les cris tonitruants.

Joey Bada$$ semblait d’ailleurs tout aussi fébrile que ses spectateurs. Il dansait et sautait sur le plateau avec une intensité inouïe et prolongée. À titre d’exemple, il a enchaîné de Paper Trails à Hazeus à Big Dusty tout en gardant le même niveau d’énergie stupéfiant d’une chanson à l’autre. Le public, frénétique, chantait en chœur les refrains de chaque chanson présentée.

5

Le spectacle a culminé avec la performance de Pull Up. On n’entendait plus Joey Bada$$ chanter son refrain, sa voix étant ensevelie sous la clameur des spectateurs. À ce moment-ci, DJ Powers Pleasant a jugé qu’il était temps de sauter dans la foule et de faire du crowdsurfing. Le rappeur avait tellement aimé la réaction du public lors de cette chanson qu’il a décidé de l’interpréter à nouveau, sous les hurlements de surprise et d’approbation.

Ce moment a sans doute convaincu Joey Bada$$ d’au moins une chose : il sera toujours le bienvenu à Montréal.

Crédit photo : © Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...