Jeux Olympiques de Montréal: 40 ans déjà!

Une commémoration festive!

JO5

©Martial Genest/MatTv.ca

Par Matthy Laroche

Plus de 25 000 personnes ont eu la chance d’assister, le 21 juillet dernier, au Spectacle commémoratif des Jeux Olympiques de 76, au Stade Olympique de Montréal, dans le cadre de la 51e finale des Jeux du Québec. Les spectateurs ont eu droit à une flamboyante ouverture, mise en scène par nul autre que le danseur et chorégraphe Nico Archambault, au rythme de danses autochtones, avec, en toile de fond, de vieilles images de Montréal. Des danseurs au style plus urbain ont ensuite pris place avec de saisissants effets visuels signés Circo de Bakuza.

Le directeur général des sports du comité organisateur de 1976, Walter Sieber, a tenu à prendre la parole afin de souligner les 40 ans des Jeux Olympiques de Montréal. On a senti une certaine fierté de sa part quand il s’est remémoré quelques bons vieux souvenirs. Pour l’occasion, Sieber a invité la gymnaste Nadia Comaneci venue livrer un petit message d’encouragement aux centaines de jeunes athlètes présents. Quelques autres athlètes représentant le Canada ont aussi monté sur la scène dont Alexandre Bilodeau, Bruni Surin et Joannie Rochette, pour ne nommer que ceux-ci.

JO11

©Martial Genest/MatTv.ca

La portion musicale a été assurée en partie par le groupe canadien Walk Off The Earth. Débutant tout d’abord avec son succès radio, Rule the World, il enchaîne avec quelques chansons de son répertoire. Encourageant les spectateurs à taper des mains, ce groupe, connu de Youtube, a poursuivi avec d’excellents covers tels que Happy de Pharrell Williams, Hello d’Adele et Cheerleader de OMI. On a même eu droit à une chanson en français, Les Champs-Élysées de Joe Dassin. À cinq sur une guitare, ils ont également fait un brillant mashup des chansons Somebody That I Used To Know, Wrecking Ball, Love Yourself, Rude et Twist and Shout. On peut clairement affirmer que Walk Off The Earth a dominé la scène.

JO16

©Martial Genest/MatTv.ca

Par la suite, la présence de la pétillante Marie-Mai sur scène a fait monter l’énergie de plusieurs crans. Habituée à faire lever une foule, elle ne déroge pas à ses habitudes en nous interprétant Je reviens, C.O.B.R.A., Ne m’écoute pas, Emmène-moi et Mentir. Les premières notes de Miami, d’Ariane Moffatt, ont ensuite retenti, avant de la voir apparaître, toute souriante, sur la scène afin de faire un duo avec l’ex-académicienne. Ariane tombe en solo, le temps d’une chanson, nous rappelant de vieux souvenirs avec le désormais classique Montréal. Marie-Mai reprend le flambeau avec Je cours et C’est moi, pour terminer sur sa touchante chanson, Différents. La chérie des Québécois nous en a mis plein la vue, encore une fois!

La 51e finale des Jeux du Québec se poursuivra jusqu’au 25 juillet prochain. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site web des Jeux du Québec.

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Cloé Lavoie

 

 

Vous pourriez aussi aimer...