Jerr Allain fidèle à lui-même

#Scène locale : Jerr Allain

©Bastien Carrière

Par : Julie Côté

Son podcast, le What’s up Podcast, s’approche des 100 épisodes. Ses présences remarquées au podcast Mike Ward sous écoute lui ont permis quelques centaines de fans loyaux qui le suivent dans chacun de ses spectacles, sa nouvelle tournée de spectacles, Plus pour longtemps, ne fait pas exception. Ce mois-ci pour #scenelocale, nous avons eu la chance de parler à Jerr Allain.

À l’origine travailleur du milieu de la construction provenant de Gatineau, il s’est fait connaître dès 2013 en organisant ses propres soirées d’humour. « Ma mère est décédée au cours de cette période, donc, au lieu de me renfermer sur moi-même, je voulais adoucir la situation », mentionne-t-il. Après avoir fait quelques spectacles extérieurs pour le festival Juste Pour Rire, ce sont ses multiples passages au podcast Mike Ward Sous Écoute qui l’ont fait reconnaître, s’il peut s’en souvenir, comme le mentionnait à la blague Mike Ward, dans l’épisode 146, dû à ses frasques alcoolisées.

« Certaines personnes peuvent penser que c’est un personnage, mais c’est moi, je suis quelqu’un d’exubérant qui aime boire et j’hais vraiment Éduc’Alcool dans la vie », faisant référence à l’épisode 131 du podcast de Mike Ward, où il leur reprochait de trop faire la morale à la population. Le jeune humoriste a d’ailleurs beaucoup d’admiration pour Mike, lui qui a fait sa première partie lors du spectacle du 10 juillet de la série On inverse les rôles du Grand Montréal Comédie Fest. « Mike, c’est une idole pour moi depuis très longtemps. De le connaître, pour moi, fut un véritable privilège et je l’admire encore plus », confie-t-il.

Une autre de ses citations bien connues qu’on peut même voir sur des t-shirts depuis quelques temps est . « Signe-moi Michel! ». Présentement autogéré, il a autant d’admiration pour le gérant de Mike, Michel Grenier, que l’humoriste lui-même. Il a longtemps mentionné vouloir que Michel le signe comme artiste, mais ça n’arrivera pas de sitôt. « Michel m’avait dit à la blague qu’il a déjà un végétarien alcoolique, il n’en veut pas un deuxième. Nous restons de bons amis par contre », rapporte-t-il.

Le compte Patreon du What’s up Podcast compte plus de 300 abonnés, et le podcast n’a pas encore atteint les 100 épisodes. « Je suis très content, le podcast a été créé pour mon simple plaisir de parler à des gens intéressants. Je me suis inspiré de plusieurs podcasts pour le créer, dont la première version de Sous écoute où chaque invité enregistrait le podcast de son domicile. Maintenant que c’est enregistré au bordel, on parle plus de spectacle », explique l’humoriste.

Au cours des prochains mois, le jeune homme continuera son spectacle dans plusieurs petits bars à travers le Québec. Le Whats Up Podcast lance un nouvel épisode tous les mercredis. Pour connaître les détails sur les prochaines apparitions de Jerr Allain, consultez son site Internet ici.

Crédit photo page couverture : Manikmati Christopher Mancini

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...