ÎLESONIQ 2019 – Jour 2

Un second souffle sous le soleil de Montréal !

Crédit photo: ©Mathieu Pedneault

Par Cedric Potvin

En cette deuxième journée sous le thème de la musique électronique, laissez-moi vous dire que rien n’a été laissé au hasard et qu’il n’y a eu aucun relâchement sur l’organisation de ce festival. Evenko a su tenir ses promesses et garder le site sécuritaire et convivial pour cette fin de semaine endiablée. Entre autre, je tiens à remercier particulièrement l’équipe de secouristes sur place et leur rapidité d’exécution en cette journée haute en émotion ! Parlant de festival réussi, il va de soi que pour cette deuxième journée, encore une fois, les festivaliers n’ont pas été déçus par les différentes têtes d’affiche !

Malgré la température douteuse de la première journée et les différentes prévisions météorologiques peu encourageantes qui auraient pu en décourager plus d’un, les festivaliers étaient encore tous présents. La foule était encore plus nombreuse et dégantée que le jour 1. On pouvait y apercevoir des jeunes dansant et chantant sur leurs musiques préférées tout en constatant l’esprit de camaraderie !

Pour ce qui est des artistes invités en cette deuxième journée, il y en avait pour tous les goûts. Sur la scène Mirage Bud Light, on pouvait entre autres y voir performer des artistes au style de musique dubstep. Les amateurs de cette musique ont été servis puisque c’est Snail suivie d’Excision qui ont performés. Excision est d’ailleurs reconnue à l’international pour avoir son propre festival dénommé : « Lost Land Festival ». Pour les plus grands amateurs, celui-ci aura lieu du 27 au 29 septembre 2019 à Legend Valley en Ohio.

La scène Oasis accueillait encore une fois des DJs de style Electro House. Cependant, cette journée était plus axée vers le trance, style bien-aimé de plusieurs festivaliers (moi y compris). Entre autre, Jonas Blues a performé sur scène. Il est l’un des DJs les plus attendus de cette année puisqu’il a contribué à la production de titres de musique à succès tel que « mama », « polaroid », « rise » ou encore « perfect stranger ». Alesso quant à lui, a aussi performé sur cette scène ainsi qu’Above and Beyond. Ces derniers, ont clôturé le festival sur une note beaucoup plus sentimentale due au style trance, ce qui a permis une fin des plus mémorable !

Pour terminer, je tiens à féliciter l’équipe d’Evenko pour cette édition haute en couleur et surtout pour les différentes scènes du festival. La scène Oasis était particulièrement impressionnante ainsi que les écrans géants qui permettaient de toujours bien contempler les effets visuels à couper le souffle. Un festival à ne pas manquer et à mettre sur votre « bucket list » de spectacle pour la prochaine année ! Nous avons déjà hâte de voir le « SetList » de 2020.

Crédit photo: ©Mathieu Pedneault

Vous pourriez aussi aimer...