1c897929e100588650c6cb710a1e1909.960x639x1

I Prevail sur la marquise du Corona Virgin

La meilleure des premières parties

1c897929e100588650c6cb710a1e1909.960x639x1

©Evenko

Par : Julie Côté

Le 7 octobre 2015, lors de l’une de mes premières couvertures avec MatTV, au spectacle de Hollywood Undead, j’ai assisté à l’une des premières parties les plus grandioses de mon jeune parcours dans le domaine des médias Web, avec un jeune groupe de style metalcore du nom de I Prevail. Mercredi dernier, il était le programme principal du spectacle, pour présenter son premier album Lifelines et a fourni en énergie une salle qui affichait complet plus de 10 jours avant l’événement.

Après presque une (trop) longue heure de préparation entre Starset, la deuxième première partie et le groupe tant attendu, nous entendons finalement le cri sourd d’Eric Van Vanlerberghe, le chanteur rauque avec Crossroads, provenant du EP Heart Vs. Minds, lancé en 2014. « Nous sommes tellement heureux de revenir ici, les gens sont tellement énergiques à Montréal et nous allons continuer à revenir sans problème, jouons de nouvelles chansons maintenant! », mentionne Brian Burkheiser, l’autre vocaliste du groupe. Ils enchaînent par la suite avec probablement la chanson la plus pop de leur répertoire, Stuck in Your Head.

Dans un enchaînement un peu étrange, Burkheiser disparaît par la suite et laisse toute la  place à son confrère vocaliste pour un amusant medley de covers de tous genres, allant de Blink 182 à Slipknot en passant par celui qui les a fait connaître, Blank Space de Taylor Swift, paru sur la compilation Pop goes Punk 2016. « Nous sommes un groupe métal, mais nous avons des goûts variés, et ceux qui ne croient pas en notre vocation métal peuvent directement aller se faire foutre », mentionne Van Vanlerberghe, en riant.

Son collègue revient par la suite, et la cadence reprend de plus belle. Parce qu’avant tout c’est ça, I Prevail, de l’énergie dans le tapis, un je-m’en-foutisme charmant, et surtout, beaucoup de plaisir.

À la hauteur de la meilleure première partie?

Pour les accompagner lors de cette tournée nord-américaine, le groupe est accompagné de pas moins de 4 (!) premières parties. Seulement deux les ont suivis dans cet arrêt en métropole,  Cover Your Tracks et Starset. Le premier des deux avait une énergie beaucoup plus similaire à I Prevail, mais avec le trop court numéro de 15 minutes qu’ils avaient, ils n’ont pas semblé réellement sortir du lot.

Quant à Starset, une version plus rock de Daft Punk, les problèmes de son ont semblé vraiment nuire à la performance. Une violoniste et une contrebassiste ont joint le groupe, mais ils ont fait pas mal figure d’accessoire étant donné que nous ne les entendions pas. Assez intéressants par contre.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...