Hubert Lenoir aux Foufounes Électrique

« Fuck Mario Pelchat et ses prêtres! »

©Mathieu Pedneault/MatTv.ca

Par équipe de rédaction

C’est samedi soir qu’avait lieu le spectacle d’Hubert Lenoir au mythique Foufounes Électriques. La découverte de l’année du dernier Gala de l’Adisq a débuté son spectacle en proclamant haut et fort : « Fuck Mario Pelchat et ses prêtres! » en guise de réplique aux propos de Mario Pelchat qui avait fait couler beaucoup d’encre lors du dernier gala de l’Adisq. Mais quel provocateur ce Hubert! Une chose est sûre, rien n’arrête ce jeune prodige, et son public semble approuver ses moindres faits et gestes. C’est devant une salle proclamée complète que le chanteur a fait son apparition au visage théâtral dans une ambiance sombre et survoltée.

Malgré son côté « très provocateur », nous devons avouer que celui-ci offre tout un show à ses fans. C’est un chanteur en grande forme que nous avons pu voir hier soir sur ces planches où Kurt Cobain a lui aussi fait ses preuves il y a plusieurs années. « Body surfing » en « body surfing », il déplace beaucoup d’air et ça c’est quand il n’embrasse pas durant de longues secondes un membre de son band. Nous avons même pu l’apercevoir grimper sur les murs de la salle, un peu dangereux vous allez dire. Bref, rien ne l’arrête, torse nu, il va même jusqu’à lancer du gâteau dans la foule. C’est à se demander quelle sera la prochaine étape dans sa quête de peut-être choquer ou divertir?

Nous avons passé un beau moment, c’est électrisant, on ne peut s’ennuyer lors d’une de ses prestations, longue vie à Hubert Lenoir! Nous espérons qu’avec le temps, il apprendra à mieux connaître ses limites, car présentement il semble être dans la découverte et la quête d’une identité artistique. Hubert Lenoir, c’est avant tout beaucoup de talent dans un petit être…

Crédit photo : ©Mathieu Pedneault/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...