Hommage à Jacques Higelin

Soirée des hommages aux Francofolies

3

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par Marie Eve Archambault

Pour clore les festivités de la 30e édition des Francofolies de Montréal du 17 juin, on nous présentait deux concerts extérieurs qui rendaient hommage à deux grands hommes de l’industrie de la musique: Jacques Higelin et Luc Plamondon. 

Yann Perreau avait mentionné qu’il avait fait un travail colossal pour offrir un événement qui rendrait hommage à Jacques Higelin, décédé le 6 avril à l’âge de 77 ans.  Le spectacle s’intitulait: Tombés du ciel : un salut au grand Jacques Higelin. Le chanteur a rassemblé quelques-uns de ses amis qui ont revisité avec lui les pièces du défunt auteur-compositeur-interprète. Hubert Lenoir, Catherine Major, Jim Zeller et Anna Frances Meyer ont été de ceux qui ont accepté de relever le défi.

5

Pour ceux  qui ne connaissent pas Jacques Higelin, il incarnait selon Yann Perreau, la liberté et la poésie. Il était un artiste engagé qui aimait la magie de l’imprévu et du manque de préparation. Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas le personnage et les références, le spectacle de dimanche soir pouvait donner l’impression d’être un peu brouillon. Hubert Lenoir ne semblait pas connaître les paroles des deux pièces qu’il avait à chanter et le clavier de Catherine Major ne semblait pas fonctionner. Il aura fallu que Yann Perreau vienne à la rescousse en improvisant des prouesses vocales. Le spectacle était festif et les interprètes étaient enthousiastes de se retrouver sur la scène, mais malheureusement, il y avait des parties qui étaient parfois un peu décousues.

8

Yann Perreau a tout de même fait un travail de chef en découpant des extraits d’entrevue de Monsieur Higelin qui avaient des liens avec les pièces qu’il allait nous présenter. Cette idée d’intégrer ces extraits sonores a permis aux gens qui ne le connaissaient pas de le découvrir davantage.

11

Dimanche soir, la foule était séparée en deux clans: ceux qui ne comprenaient rien à ce qui se passait et ceux qui ont été captivés par le personnage que Jacques Higelin était. Une mise en contexte, dès le départ, aurait pu mieux situer les spectateurs pour qu’ils ne reviennent pas à la maison bredouilles.

Crédit photo : © Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Nabila Chabane

Vous pourriez aussi aimer...