Halsey au Métropolis

 Bienvenue à Badlands

_MG_7345

© Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par Sara Avakian

Il y avait foule au Métropolis lundi soir. La raison? Ashley Frangipane, alias Halsey, la dernière sensation électro pop américaine. La chanteuse de 21 ans était de passage à Montréal dans le cadre de sa tournée Badlands. Retour sur un court spectacle qui n’aura certainement pas déçu ses fans!

C’est le quatuor de l’Oregon flor qui a assuré la première partie du concert : une belle petite découverte à laquelle la foule a réservé tout un accueil. On sentait très bien que les gens s’étaient déplacés pour faire la fête, et ça s’est confirmé à 21 h quand Halsey a fait ses premiers pas sur la scène du Métropolis sous une pluie de cris stridents.

_MG_6773
© Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

La chanteuse a lancé le bal en force avec le trio Gasoline, Hold Me Down et Castle.  La foule s’est imposée d’emblée en l’accompagnant tout au long de ces chansons et du spectacle! Assez surprenant pour une artiste qui en est à son tout premier spectacle comme tête d’affiche dans la métropole. Halsey, qui, rappelons-le, avait assuré la première partie d’Imagine Dragons cet été, n’avait d’ailleurs que de bons mots pour Montréal. Elle nous a d’ailleurs avoué que le spectacle au Centre Bell a été son favori de la tournée Smoke + Mirrors! « J’ai tellement d’amour pour cette ville, a-t-elle dit. Tellement d’amour… » Visiblement, l’amour était réciproque puisque le public n’a pas cessé de chanter avec la jeune femme alors qu’elle nous interprétait les titres de Badlands et de son EP Room 93.

J’ai particulièrement apprécié Control, chanson un peu plus tranquille qui nous a fait découvrir et apprécier les différentes subtilités de la voix d’Halsey qu’on n’entend pas tout le temps. Et que dire de l’incontournable Drive qui, une fois complémentée par les lumières des téléphones intelligents dans la foule, donnait des frissons? L’introduction de Ghost, que la chanteuse du New Jersey a décrite comme étant l’élément déclencheur de toutes les choses folles qui lui arrivent depuis quelque temps, était aussi un beau moment.

_MG_7427
© Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

 « Cette chanson est très importante pour moi, a-t-elle commencé avant d’interpréter Hurricane, son avant-dernier morceau, C’est un rappel que vous n’appartenez à personne d’autre que vous! »

Puis comme on le croyait, c’est son succès New Americana qui a clos son set, mais à ma surprise, elle a admis s’être questionnée à savoir si elle devrait jouer cette chanson à Montréal. « Mais je me suis rendu compte que cette chanson est plus que certains mots dans son refrain, a-t-elle expliqué. C’est à propos du pouvoir de la jeunesse collective, de notre génération, alors j’ai dit “tant pis, je vais la jouer!” »

Au final, Halsey nous a offert une heure d’électro pop concentrée, et même si elle ne réinvente pas le genre, c’est quand même franchement efficace.

Setlist

1.  Gasoline
2.  Hold Me Down
3.  Castle
4.  Strange Love
5.  Haunting
6.  Roman Holiday
7.  Control
8.  Drive
9.  Ghost
10.  Is There Somewhere?
11.  Colors pt. II
12.  Colors
13.  Hurricane
14.  New Americana

Rappel

15.  Young God

Crédit photo: ©Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...