Gilbert Rozon, de retour sur les planches

Les hauts et les bas de cette grande icône québécoise

13_crédit Myriam Frenette-046

©Myriam Frenette / Zoofest

Par: Anny Lemire

Gilbert Rozon est un homme qui ne s’arrête jamais. Il adore travailler et adore son travail. Fondateur du célèbre festival d’humour Juste pour rire, l’homme originaire de Saint-André d’Argenteuil est de retour sur les planches après le succès de son premier spectacle solo au Zoofest de l’an dernier. C’est toutefois en étoffant davantage les textes et le spectacle qu’il se produira sur la scène du Cabaret du 4e au Monument-National le 13 juillet, du 21 au 24 juillet, ainsi que le 27 juillet.

Le spectacle de 75 minutes met l’accent sur la vie de Monsieur Rozon, en passant par son enfance à Saint-André d’Argenteuil, un petit village où l’Église a occupé une grande place dans sa vie (il était enfant de chœur). Par la suite, à la demande du curé de la paroisse, il dépanne à titre de fossoyeur, travail qui finit par lui plaire (et il faut dire que le salaire était très bien aussi pour un adolescent de 13 ans; 65$ l’été et 100$ l’hiver) et qu’il occupera quelques années. Ensuite, il s’investit énormément dans le théâtre en tant que concepteur, metteur en scène et même comédien. Il obtient son diplôme de douzième année d’une manière bien spéciale (mais si hilarante!), et s’inscrit dans toutes les écoles de théâtre possible. Coup de malheur, il est refusé partout, et aboutit au Cégep du Vieux-Montréal.

13_crédit Myriam Frenette-049©Myriam Frenette / Zoofest

Dépité, allant au cégep « à reculons », il va se confier à un professeur qui l’encouragera à continuer le théâtre. Gilbert Rozon fonde donc une troupe de théâtre qui obtient un franc succès (contre toutes attentes) et qui lui permet de partir en tournée pendant environ trois ans à travers le Québec. À la suite d’un accident de la route qui coûte la vie à deux de ses amis et qui le laisse dans un état de déprime avancé, il prend la décision de retourner dans son village natal, où le monde de l’imprimerie l’attend. Cela ne dure toutefois pas très longtemps (mais assez pour se payer des études en droit), et il entreprend de devenir avocat. Avec son diplôme en main, mais aucune intention de continuer dans le métier, il retourne vers son amour pour le spectacle.

Le maire de Saint-André d’Argenteuil le mandate pour s’occuper du 300e anniversaire de son village. Pour faire une histoire courte, il réussit à créer un festival de 4 jours qui réussit à attirer plus de 40 000 personnes (pas mal pour un petit jeune de 25 ans!). Vu le succès fulgurant de la première édition, il décide de renouveler l’expérience l’année suivante, mais à la suite d’une météo défavorable, cela s’avère être un échec puissant.

Ruiné, totalement désespéré, il tente de créer le festival de Montréal, jusqu’à ce qu’un ami le persuade de se tourner vers l’humour. C’est donc en 1983 que le public québécois assiste à la naissance de Juste Pour rire, festival à saveur humoristique qui prend de l’ampleur chaque année et qui a maintenant des filiales à Toronto et même à Paris.

13_crédit Myriam Frenette-056
©Myriam Frenette / Zoofest

Sans être humoriste, le fondateur de Juste pour Rire est un très bon communicateur et raconte des histoires sans bon sens. « C’est vrai! C’est vraiment arrivé! Je ne peux pas inventer ça! » clame-t-il à l’intention du public lors de la représentation alors que certaines anecdotes semblent trop loufoques pour être vraies, mais qui ont su susciter de vives réactions parmi la foule. D’une main de maître, il parvient très vite à captiver le public, celui-ci étant carrément pendu à ses lèvres durant l’entièreté du spectacle. La justesse avec laquelle il convoie les messages et les émotions est désarmante. Décidément, il a trouvé la carrière qui lui convient parfaitement.

Pour se procurer des billets pour les prochaines représentations c’est par ici que ça se passe! Monsieur Rozon sera également sur scène dans le cadre de Juste pour rire, en tant qu’animateur du Gala Incroyable, c’est un événement à ne pas manquer.

Texte révisé par : Matthy Laroche

Vous pourriez aussi aimer...