Gala «Juste Sketchs»: fade et qui ne lève pas!

Pas digne d’un Gala Vidéotron!

19092946_10154829982104926_7267659532300765797_o©Photo officielle

Animé par Léane Labrèche-Dor, Virginie Fortin et Antoine Vézina, le gala Juste Sketchs ne fut pas autant mémorable que les nombreux problèmes de son au début de presque chaque numéro et l’accumulation de longueur lors de la plupart des numéros. Pas digne d’un Gala Vidéotron! J’avoue ce soir avoir été grandement déçu, une soirée fade et sans homogénéité.

Seulement trois numéros valaient vraiment le détour ce soir soit le chansonnier de Réal Béland avec un numéro spécial 35e, d’ailleurs d’une agilité physique remarquable, le numéro de Medhi Bousaidan et de Yannick De Martino, un duo explosif très drôle et finalement, Marie-Lyne Joncas et Ève Côté qui ont profité de leur première présence à Juste pour Rire pour décrire leur homme idéal… « The mâle », le séduisant Roy Dupuis. Tout au long de cette soirée, nous avons pu aussi y voir, Véronique Claveau, Katherine Levac, Olivier Martineau, Cathy Gauthier et Joël Legendre, pas n’importe qui.

Il faut le dire, cette année Juste pour Rire ne l’a pas eu facile avec leurs Gala Vidéotron, vu les nombreuses critiques négatives dans les médias présents. C’est presque à se demander si la qualité des Gala Vidéotron Juste pour Rire est toujours une priorité pour le festival? J’aurais aimé vous dire que j’ai ri à en avoir mal aux tripes, mais hélas, ce ne fut pas le cas. J’ai tout de même passé un excellent moment à contempler des artistes de talent que j’adore, mais ce n’était pas à la hauteur d’un Gala Vidéotron Juste pour Rire, et je vous évite le numéro du Beachclub, du réchauffé cheap! Les trois animateurs de la soirée ont tout de même démontré un certain aplomb, mais ce ne fut malheureusement pas suffisant pour assurer un certain équilibre.

Crédit photo :©Officielle

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...