Gala Humour Aveugle 25

Rire pour la bonne causeDSB_1314

©Productions Humour Aveugle

Par Marie-Hélène Amyot

Le Théâtre St-Denis 1 accueillait encore une fois le Gala Humour Aveugle. L’événement, qui en était à sa 25e édition et dont Jérémy Demay en était la tête d’affiche, a reçu une dizaine d’humoristes dont André Sauvé, Patrick Groulx et Adib Alkalidey. François-Pierre Tremblay a assuré l’animation de la première partie, tandis que Stéphane Poirier a pris le relais en deuxième. Pour assurer la portion musicale de la soirée, le groupe maison Flying Joes.

Après le numéro d’ouverture de l’animateur François-Pierre Tremblay, diplômé de l’École nationale de l’humour en 1994, l’auteur et humoriste Simon Cohen a ouvert le spectacle avec aplomb et a entre autre fait rire la salle avec un numéro sur le yoyo en tant qu’arme de chasse. Le duo Sèxe Illégal, composé de Paul sèxe et Tony Légal, est ensuite venu chanter la ritournelle avec une appropriation très personnelle d’un grand classique tel que Band on the run de Paul McCartney et dont l’humour absurde a été un efficace moyen pour se dilater la rate. André Sauvé, à qui le public à réserver une ovation debout, a offert une prestation sans faute. Toujours aussi physique dans son interprétation, ses nombreux jeux de mots et ses comparaisons en ont fait rire plus d’un. Patrick Groulx s’est occupé de clore la première partie en beauté puisque les gens se sont levés de leur siège après qu’il leur ait raconté de loufoques anecdotes et énuméré différentes façons de mettre du piquant dans leur vie.

DSB_1621

Au retour de l’entracte, les spectateurs ont été accueilli par l’humoriste Stéphane Poirier, qui a fait preuve d’autodérision et qui leur a entre autres parlé d’insomnie, pour ensuite faire place à Michel Lauzière. L’homme aux multiples facettes, s’est entouré d’instruments de musique tout droit sortis de son cru tel que le klax-o-phone, costume muni de klaxons aux tonalités différentes qui lui ont permis d’interpréter Beethoven et Mozart pour ne nommer que ceux-là. Adib Alkhalidey est entre autres venu parler des enfants qui ont participé à l’émission 7$ par jour, et de leur comportement. L’unique fille de la soirée, mais non la moindre, a poussé la note pour offrir des imitations d’une justesse impressionnante. Effectivement, Geneviève Côté a interprété Un peu plus haut, avec la voix de Ginette Reno, qui spécialement pour l’occasion, était accompagné d’Alvin et les Chipmunks. Vers 23h30, Jérémy Demay est venu divertir le public et malgré l’heure tardive, la foule n’a pas hésité une seconde à interagir avec lui. Technique très efficace pour s’assurer de captiver l’attention d’un public fatigué de sa semaine.

Bref, ce fût une soirée drôle à souhait dans le but d’amasser des fonds qui permettront d’offrir une qualité de vie supérieure aux enfants aveugles du Québec, en leur donnant la chance de participer à des activités sportives et culturelles spécialement adaptées pour eux. Pour faire un don ou en apprendre davantage sur la Fondation des Aveugles du Québec, visitez le site internet.

©Productions Humour Aveugle

Vous pourriez aussi aimer...