Gala Hommage à Michel Barrette – JPR

Hommage mémorable pour Michel Barrette

bb16

©Martial Genest/MatTv.ca

 Par : Marie Canuel

L’arrivée de Michel Barrette et Gilbert Rozon, en Go Kart, a été des plus représentatives de l’humoriste. C’est dans une salle Wilfred-Pelletier remplie au complet que les spectateurs ont fait une ovation à notre raconteur, pendant plus de 15 minutes. Un 25 juillet humide et chaud fût parfait pour notre humoriste des plus coquins. Têtes grisonnantes en majorité n’est pas sans rappeler que Michel Barrette en a beaucoup derrière la cravate. Les Fusiliers du Mont-Royal ont même donné une prestation emblématique. L’ouverture de ce gala hommage dans le cadre de Juste Pour Rire a été faite par un animateur des plus talentueux : François Morency et le fameux journal intime de Michel Barrette que son épouse avait remis préalablement. Une soirée qui promettait des rires et des sentiments partagés. Le Festival Juste pour rire a visé grand en lui rendant un hommage extraordinaire pour ses 33 ans de carrière.

« Je ne savais pas que j’avais fait autant de niaiseries »

Plusieurs solos de grands humoristes ont été révélateurs sur Michel Barrette qui n’a pas hésité une seconde à verser quelques larmes, autant de joie que de tristesse. Sexe, concubines, parties de jambes en l’air, expériences de vies, char, histoire de raconteur, tout y était! Nous ne savions pas que Michel Barrette avait été draveur et avait peur de l’eau! Bien sûr, les tocs de l’humoriste tels que retenir par le bras son interlocuteur et se sentir les doigts a été mis de l’avant tout au long du show. Ému au plus au point, Michel Barrette a été sans contredit honoré de voir sur scène cette programmation des plus significatives et hilarantes en ville :

  • Solo le Collectionneur-Dominic Paquet – on s’en câlisse de ses collections,
  • Solo l’enfant illégitime-Claudine Mercier – Barrette, l’ancêtre de Fred Pellerin,
  • Solo Mario Jean – ne pas être imposteur d’être comédien,
  • Vidéo de l’un des humoristes français et collègue,
  • Duo Bonjour la Police-Yves P. Pelletier et Bruno Landry – coup de cœur public,
  • Solo Jérémy Demay – chemise fleurie et montée de colère en sacrant, coup de cœur public,
  • Quickie Michel se sent les doigts – cocasse tout simplement,
  • Solo Gildor Roy – en habit de mécanicien, Barrette n’a pas de texte sur les plateaux, une p’tite frette mon Michel?,
  • Chanson – France Castel,
  • Joke de l’ours-François Morency,
  • Solo la chaise Pierre-François Legendre – casser deux chaises sur scène à la masse
  • Solo Olivier Barrette – humour découverte inattendue, ils n’ont rien en commun sauf cela,
  • Duo François Morency et Sébastien Dubé/Sue O’brian;
  • Solo Philippe Bond,
  • Solo Jean-Marc Parent,
  • La tentative de suicide-Luc Senay – des plus émotives en larmes et sagesse,
  • Chanson – Laurence Jalbert.

Même la fierté qu’est l’Auberge des Trois Tilleuls de Michel Barrette a été sous les feux de la rampe tout au long de la soirée par un François Morency déguisé en M. Barrette des plus drôles.  « Toute les histoires de Michel commencent par Eille mon chum eille mon chum, pis il te tient toujours le bras parce qu’il sait qu’un moment donné, tu vas vouloir sacrer ton camp. Il parle tout le temps! » a lancé François Morency par la suite. Denis Coderre a aussi fait acte de présence lors d’une blague sur son île en surprenant d’emblée l’assemblée au complet!

Un 25 juillet marquant pour tous

Le jeudi 25 juillet 1974 est une date importante pour Michel Barrette. Il avait 17 ans et il était en vacances à Old Orchard. C’est la fameuse soirée où le puceau n’y était plus, grâce à le dessous du Pier et une jolie Sue O’Bryan. « Ce soir-là, c’était notre dernier soir à Old Orchard. On est allés prendre une marche sur la plage. On s’est retrouvés sous le pier, et pour la première fois de ma vie… On n’aurait pas fait un film avec ça! Après coup, elle m’a donné une bague, j’y ai glissé mon doigt, et j’ai dit : jamais de ma vie je ne vais l’enlever », se souvient Michel avec émotion en montrant à tous le doigt autour duquel trône le bijou. Un des moments les plus fous a été sans aucun doute la lettre du jeune, rescapé par Michel Barrette, qui avait fait une tentative de suicide. Notre journaliste a peu de mots pour dire ce que la foule a ressenti en entendant celle-ci : tristesse, pleurs, soulagement, fierté.

 

Finale des plus émouvantes, tous les artistes sur scène et la famille, en plus de Gilbert Rozon, se sont assis directement sur le stage afin de recevoir des remerciements remplis d’anecdotes des plus comiques à la Michel Barrette. Ovation emballée du public, Michel en a eu pour toute sa brillante et immense carrière en plus d’un grandiose bouquet de fleurs et un superbe trophée.

Pour de plus amples informations sur le Festival Juste Pour Rire, veuillez cliquer ici.

Texte révisé par : Louise Bonneau

 

Écrit par

Passionnée par la vie et les gens!

Vous pourriez aussi aimer...