Gala des 28e Prix Gémeaux

Une soirée haute en émotions

_DSC1013 copy

Par Maxime D.-Pomerleau

Le grand gala télévisé des 28e Prix Gémeaux, qui avait lieu le 15 septembre, a ravi autant les artistes nommés que l’auditoire. Tout le long de la soirée, René Simard a épaté la galerie avec sa polyvalence et le grand sens artistique qui anime cet homme de métier depuis plus de 40 ans. Si la télévision était à l’honneur dimanche dernier, l’utilisation relevée de la musique a définitivement joué un rôle sur l’appréciation générale du gala.

Le numéro d’ouverture, qui débutait à Place des festivals en extérieur pour se terminer dans le Théâtre Maisonneuve, a donné le ton à la cérémonie : surprises et rebondissements étaient à prévoir pour cette soirée unique!

Plusieurs présentateurs ont foulé les planches du Théâtre pour remettre des prix à leurs compères, dont les scintillants duos composés d’Anne-Marie Withenshaw et Marie-Soleil MichonÉric Salvail et André RobitailleGuy A. Lepage et Marie-Soleil DionAnaïs Favron a évidemment éclipsé tout le monde avec sa blague sur Miley Cyrus et on a beaucoup aimé Les Dussaults, ce tandem surréaliste composé de l’animatrice Anne-Marie Dussault et du comédien Martin Proulx. On les réclame à une édition spéciale de 24/60!

La tendance s’était dessinée à la Soirée des artisans et du documentaire et à l’Avant-Première : 19-2O’ et le Bye Bye 2012 se sont démarqués par une nouvelle ronde de prix. Louis Morissette et son équipe ont remporté leur 10e trophée avec le prix de Meilleure interprétation : humour, rendant hommage à l’immense talent de personnification de Véronique CloutierHélène Bourgeois-LeclercJoël Legendre et Michel Courtemanche.

Pour une cinquième année consécutive la famille la plus amusante du Québec s’est vu remettre le Gémeau de la Meilleure comédie pour Les Parents. Le Meilleur téléroman O’ a aussi récompensé le Meilleur interprète masculin dans sa catégorie, le grand comédien Guy NadonMarie-Thérèse Fortin a remporté le prix pour le Meilleur premier rôle féminin dans un téléroman pour Mémoires vives. La subtilité et la finesse de leur jeu en font deux comédiens qui ne cessent de nous éblouir, année après année. Anne Casabonne et Élise Guilbaut ont quant à elles décroché les prix de Meilleur premier rôle féminin, respectivement dans une comédie (La Galère) et une dramatique (En Thérapie).

Fierté nationale, Podz est un réalisateur à la signature unique. On savait depuis le premier épisode de la deuxième saison de 19-2, sacrée Meilleure série dramatique,qu’il remporterait le Gémeau de la Meilleure réalisation pour cette catégorie, ce n’était qu’une formalité. Son plan séquence a marqué l’histoire de la télévision québécoise par sa complexité, son esthétisme et son effroyable réalisme. Afin de démontrer tout le travail qu’il y a derrière cet exploit technique, René Simard a lui aussi fait son plan séquence, sur la chanson I got rythm de George Gershwin, qui rappelait les comédies musicales hollywoodiennes par son rythme et sa composition. Un interlude rafraîchissant franchement réussi!

Les segments vidéo entre les remises de prix étaient aussi originaux et bien réalisés. Au-delà du simple remplissage télévisuel, ils mettaient en valeur leurs artisans avec charme et originalité.

L’introduction présentant les auteurs de nos séries favorites s’est démarquée du lot de même que la vidéo avec nos filles de La Galère qui se retrouve En Thérapie devant un François Papineau désemparé. Bonne idée de parler des croisements entre séries télévisées, nouvelle tendance dans le milieu et qui se produisent de plus en plus fréquemment.

Le magnifique numéro de chant interprété par Marie-Josée LordÉtienne Cousineau et Bruno Pelletier pour présenter les premiers rôles féminins et masculins dans une série dramatique était à couper le souffre. Raffiné et émouvant, ce numéro fut un grand moment de télévision.

_DSC0866 copy

La grande surprise a été de voir Claude Legault rafler les honneurs dans les catégories insoupçonnées! Pas qu’on sous-estime le talent du grand homme, au contraire l’Académie lui a bien reconnu cette habileté intrinsèque de jouer plusieurs rôles de composition; en empochant le prix du Meilleur premier rôle masculin dans une comédie avec Un sur 2, série qui a aussi gagné le prix du Meilleur texte : comédie. Comme il l’a évoqué avec humour dans son discours, c’est presque inhabituel de le voir jouer dans une série qui n’a pas son lot de pleurs, de batailles et de fesses! En compétition contre lui-même dans la catégorie Meilleur interprète masculin : série dramatique, il s’est vu décerner le grand prix pour son rôle touchant et juste de Alex dans Mon meilleur ami. Cette série a sans doute contribué à changer la perception du public québécois sur les personnes handicapées. Chapeau!

Stéphane BellavanceStephan BureauRichard Martineau et Patrick Lagacé sont aussi repartis avec un Gémeaux en main pour leur animation à la barre d’une émission télévisuelle. Que ce soit pour le programme jeunesse Arrange-toi avec çaLes Grandes entrevues ou le magazine de société Les Francs-tireurs, ils rehaussent la qualité de leurs entrevues à chaque émission et gave le téléspectateur de contenu intéressant, enrichissant et surprenant. Honneurs grandement mérités pour ces passionnants animateurs! Nicolas Ouellet, concepteur de la websérie Moins 25, était tout sourire pour venir chercher son prix de Meilleure émission produite pour les nouveaux médias dimanche. Si ce n’est déjà fait, ce projet est assurément à découvrir. Finalement, l’émission qui nous a tous transformés en cuisto téméraire avide de nouvelles saveurs (Les Chefs!) s’est vu remettre le Gémeau de Meilleure télé-réalité.

Tout comme il en a été question à l’Avant-Première, l’actuelle directrice de Télé-Québec Michèle Fortin a reçu le Grand prix de l’Académie pour sa passion et son travail dans le développement de la télévision publique. Nouveauté cette année : le Prix Coup de cœur a été remis à une série qui nous est chère : Unité 9. C’était l’occasion pour les filles qui font vibrer notre écran chaque semaine de remercier le public fidèle avec cette distinction grandement méritée. Rappelons que les autres séries en nomination étaient 19-2La GalèreOuisurfToute la vérité et que le lauréat était déterminé par le vote du public.

Un grand bravo à la division québécoise de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision pour ce gala riche en émotions et en prouesses artistiques, soulignant une fois de plus une année faste pour la télévision francophone. Les Prix Gémeaux ont encore créé un grand moment de télévision, à l’image des artistes et artisans qu’ils honorent.

Pour la liste complète des gagnants, cliquez ici.

Un immense MERCI à TravellerPad Canada pour le prêt des iPads!

Le très stylé Steve Turmel est habillé par Jory Fashion Couture

Crédit Photo: Huriel Salaun et Caroline Filiatrault

Vous pourriez aussi aimer...