37

Gala de la SOCAN

Une industrie remplie de talent 

31

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par :

Mardi soir se tenait la 29e édition du Gala de la SOCAN à la Tohu, et la pluie n’a pas ralenti les vedettes sur le tapis rouge. Dès 17 h 30, artistes et invités ont foulé le tapis afin de prendre « la pause », et accorder des entrevues aux journalistes sur place. Plus de 50 prix ont été remis, soulignant comme chaque année, le talent des artisans de l’industrie de la musique au Québec.

C’est Ludovick Bourgeois qui a offert le premier numéro de la soirée, interprétant les pièces « Y’a les mots » et « Les années lumières » de Francine Raymond. La grande dame était en lice pour le prix Prix Classique de la SOCAN ( le titre de « classique » est accordé à des morceaux qui ont été entendus au moins 25 000 fois à la radio depuis leur lancement, il y a au moins vingt ans.). Pierre-Yves Lord a ensuite pris d’assaut la scène, assurant avec brio le rôle de maître de cérémonie. La soirée fut dynamique et colorée, permettant aux invités de passer une soirée magnifique, s’amusant et se régalant durant l’animation de cette superbe édition 2018.

47

Parmi les prix remis, Patrice Michaud s’est mérité le prix Auteur-compositeur de l’année (ainsi qu’un prix pour sa pièce « Kamikaze », l’un des grands succès francophones de l’année), Jean-Olivier Bégin, celui de Compositeur de musique à l’image de l’année, pendant que Arcade Fire et Alex Castillo Vasquez se sont partagé le Prix international. Le Prix de l’Éditeur de l’année a été remis à Éditions Dare to Care, alors que Jim Corcoran a reçu le Prix Hommage pour son travail d’ambassadeur de la musique d’expression francophone sur CBC (émission « À propos »). Sans oublier le rappeur Loud, interprète notamment de « Toutes les femmes savent danser », qui a remporté le prix Musique urbaine, en plus de partager le Prix Révélation avec Hubert Lenoir.

Pour ce qui est des prix spéciaux décernés, soulignons le prix Empreinte culturelle, attribué à « La complainte du phoque en Alaska ». Renée Martel est montée sur scène afin de recevoir le Prix Excellence pour l’ensemble de sa carrière. Visiblement émue, elle a dit se sentir choyée et heureuse d’avoir réussi à briller dans cette industrie depuis bientôt 65 ans, et ce, en ayant aussi la chance d’élever ses enfants. Tout un exploit, il faut le dire!

9

Côté prestations, beaucoup d’artistes ont offert de magnifiques numéros, dont Tire le Coyote qui a interprété deux chansons de Jim Corcoran, et Mara Tremblay et Éric Goulet qui ont chanté « La complainte du phoque en Alaska » (prix Empreinte culturelle). Un des beaux moments de la soirée fut la prestation de Lydia Képinski et le duo Saratoga qui ont chanté les Classiques de la SOCAN de Marjo « Y’a des matins » et « Tant qu’il y aura des enfants ».

Pour voir la liste de tous les prix qui ont été remis durant la soirée, cliquez ici.

Voyez la soirée en photos, grâce aux magnifiques photos prises par notre photographe Maryse Phaneuf!

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

 

Vous pourriez aussi aimer...