Soirée Sainte-Justine au Cœur du Monde

Le cœur sur la main

2016_04_03_SteJustineCoeurDuMonde_114

©Simon Paradis/MatTv.ca

Par Marie-Hélène Amyot

C’est en ce premier dimanche d’avril qu’avait lieu le Gala Bénéfice Sainte-Justine au Cœur du Monde, chapeauté par le porte-parole Étienne Drapeau, avec qui j’ai échangé au sujet de la soirée. Cet événement, qui en est à sa 11e édition, a pour but d’offrir une aide aux enfants malades ailleurs dans le monde en envoyant des équipes médicales et paramédicales directement sur le terrain. Afin d’en apprendre davantage sur la fondation et ses missions, je me suis entretenue avec les docteurs  Joaquim Miró et Nancy Poirier.

2016_04_03_SteJustineCoeurDuMonde_087

Encan silencieux, tapas, cocktails ainsi que des performances de danseurs latins de la troupe Fuego Latino ont mis la table à ce qui allait être un gala haut en couleur puisqu’au programme on y retrouvait un souper, un défilé de mode du designer Yves Jean Lacasse de la maison Envers et un spectacle d’Étienne Drapeau, qui avait pour l’occasion invité Marc Hervieux, Renée Wilkin et le groupe musical DFLOW. Le porte-parole, qui s’occupe également de l’organisation, a tout prévu pour que les convives passent un excellent moment tout en contribuant à une cause qui leur tient à cœur. « Je suis le producteur et le metteur en scène de cette soirée-là de A à Z. La direction artistique, le concept, la thématique… Je m’investis corps et âme, mais en même temps, je m’investis dans la portion spectacle. Tout ce qu’on va faire ce soir va nous permettre d’amasser environ 100 000$, qui sert directement à sauver des vies d’enfants. » Inspiré par la cause et entouré d’une équipe extraordinaire comme il le dit lui-même, Étienne était très serein avant de monter sur scène pour lancer l’événement tant attendu.

2016_04_03_SteJustineCoeurDuMonde_163

Pour Dr. Miró, qui a participé à Médecins Sans Frontières, a toujours eu comme priorité de faire de l’action internationale, et l’arrivée de ses enfants ont fait en sorte que son engagement a pris une autre forme. « J’avais des connaissances très pointues, et je me suis rendu compte qu’elles étaient très précieuses pour la population québécoise, mais qu’elles n’étaient pas vraiment accessibles à la majorité des pays. Ce qu’on fait avec Dre. Poirier, c’est une médecine hyperspécialisée, et la plupart des enfants dans le monde n’ont pas accès à ces soins-là. Donc, on a décidé d’en faire un peu notre engagement humanitaire pour le reste de notre carrière. »

2016_04_03_SteJustineCoeurDuMonde_124

Quant à Dre. Poirier, sa volonté de donner un coup de main aux gens d’ailleurs a toujours fait partie de ses priorités. « Quand on est dans une spécialité comme la chirurgie cardiaque pédiatrique, on réalise qu’on a vraiment besoin de nous à travers le monde. Là, on est surtout en Afrique, mais ailleurs dans le monde, il y a des groupes qui forment des équipes en cardiologie et en chirurgie cardiaque. Ils ont vraiment besoin de notre expertise et un petit peu d’encouragement. Finalement, c’est ce qu’on fait. » Parce qu’il n’y a rien de mieux qu’apprendre à quelqu’un à pêcher plutôt que de lui donner du poisson, les différentes équipes en mission s’assurent de transmettre leurs précieuses connaissances afin de sauver le maximum d’enfants possible.

2016_04_03_SteJustineCoeurDuMonde_102

La prochaine mission de Sainte-Justine au Cœur du Monde aura lieu du 11 avril au 1er mai 2016 en Éthiopie. Afin d’apporter votre soutien à cette importante cause, sachez que vous pouvez apporter votre contribution en cliquant ici.

Crédit photo: Simon Paradis/MatTv.ca

Texte révisé par : Matthy Laroche

Vous pourriez aussi aimer...