Francos 2019 : Ramon Chicharron

Du rythme et des îles

© Facebook Ramon Chicharron

Par : Christian Gaulin

Vraiment excellent le spectacle de Ramon Chicharron présenté vendredi soir aux Francos. Colombien d’origine et Montréalais d’adoption depuis plus d’une dizaine d’années, Ramon Chicharron transmet l’amour de ses origines par l’intermédiaire de sa musique. Il nous propose un brillant mélange des rythmes folkloriques de cumbia et de champeta, deux genres musicaux de Colombie, alimenté de mélodies tropicales et de quelques touches funk-électro. Impossible de résister, on se laisser enfirouaper par ses rythmes invitants et envoûtants. La musique de l’artiste est une véritable invitation à un voyage rythmique et coloré, composé de sons uniques et métissés.

© Kaji / Facebook Ramon Chicharron

Accompagné par 4 musiciens, Ramon Chicharron et sa bande sont complètement dévoués à leur public, des plus dynamiques, énergiques et ne laissent personne indifférent. Ils ne sont que 5 sur scène, mais ils ont de l’énergie pour 20! À l’unisson, toutes les fesses se dandinent de gauche à droite aux rythmes des percussions et aux sonorités des îles.

Un petit retour dans le passé

Installé au Québec depuis quelques mois, c’est en 2011 qu’il enregistre son premier EP de 5 chansons qu’il intitule Pal’ Monte. Suite à cet album, il poursuit la recherche d’un son plus près de ses racines colombiennes. Inspiré des expéditions à Miami, il monta un petit studio dans son appartement et enregistra une dizaine de chansons qui composent l’album Uepaje paru en 2015. Après des mois d’explorations et poussé par un désir d’adapter ces rythmes folkloriques à des sonorités plus modernes, l’auteur-compositeur-interprète nous présente Merecumbé, son plus récent opus sorti en mai 2018. Sensible, engagé et drôle, il nous parle d’amour, de la situation des migrants et des bouleversements environnementaux, trois sujets qui l’inspirent et qu’il défend.

© Facebook Francos

C’est encore une fois une belle découverte que les Francos m ‘ont permis de faire. Je vous avouerai qu’à la base, le spectacle de Ramon Chicharron n’était pas celui que je devais aller voir, mais pour je ne sais quelle raison, je me suis retrouvé là et c’est seulement après une trentaine de minutes que j’ai réalisé que je n’étais pas devant la bonne scène!

Consultez le site web officiel et la page Facebook  de Ramon Chicharron pour en savoir davantage sur l’artiste.

Vous pourriez aussi aimer...