Francofolies de Montréal 2014

Pour l’amour de la chanson francophone

franco_foule

©Courtoisie

Par Maxime D.-Pomerleau

Les Francofolies, c’est le joyau des festivals au Québec. Avec sa programmation variée et audacieuse, il met de l’avant les talents de toute la francophonie dont le Québec se fait le fier porte-étendard. C’est un outil essentiel pour prendre le pouls de la vitalité de la culture francophone, surtout en Amérique du Nord. La 26e édition frappe à nos portes et c’est avec impatience que l’on zieute la programmation musclée du Festival.

Outre les habitués Pierre Lapointe, Vincent Vallières, Vilain Pingouin, Éric Lapointe, Xavier Caféine, Isabelle Boulay et Marc Dupré, les Francos laissent toujours une immense place aux artistes champ gauche,  bien établis dans la scène qu’on appelle encore « émergente ». Plusieurs d’entre eux comme David Marin, Alexandre Désilets, David Giguère et Peter Peter  ont plus d’un album à leur actif mais ne bénéficient pas toujours d’une grande présence à la radio. La formule spectacle est donc idéale pour entrer en contact avec leur œuvre.

DavidMarin_LouiseLeblanc

 ©louiseleblanc.ca

On souhaite un public assoiffé de découvertes à Safia Nolin, Philippe Brach, Chantal Archambault, Queen Ka, Clément Jacques et au Benoît Paradis Trio, qui méritent grandement qu’on prête une oreille attentive à leur talent débordant. Loco Locass investiguant la Place des Festivals le 20 juin, j’attends ma version revisitée de Libérez-nous des Libéraux

Que vous soyez amateur de folk, de pop commerciale ou d’électronique, les Francofolies sont un buffet à volonté pour les mélomanes de tout acabit. Puisqu’il est humainement impossible d’assister à tous les événements, MatTv.ca vous a préparé un top cinq des spectacles qui marqueront à coup sûr les Francofolies 2014 :

louis-jean-cormier_LaPresse

©Le Soleil, Erick Labbé

Louis-Jean Cormier @ Place des festivals, 12 juin

Le grand spectacle d’ouverture du 12 juin promet encore une fois de nous éblouir. Nouvelle coqueluche des québécois depuis sa participation à la deuxième mouture de La Voix cet hiver, Louis-Jean Cormier a l’honneur d’ouvrir les festivités avec un spectacle où il nous servira ses meilleurs textes en compagnie de quelques jeunes qui rafraîchissent la chanson québécoise. L’éclatante Klô Pelgag et le charismatique Jimmy Hunt l’accompagneront sur scène, alors que le pop-rockeur Français Bertrand Belin profitera de son passage sur scène pour présenter au public québécois son album Parcs paru en 2013.

Fontarabie @ Théâtre Maisonneuve, 15 juin

Projet parallèle de Julien Mineau, chanteur et principal compositeur de Malajube, Fontarabie s’articule autour du célesta, instrument hybride entre le piano et le glockenspiel, dont les notes produites par les lames métalliques créent des univers étranges et féériques. Avec comme ligne directrice les ambiances orchestrées du cinéma d’horreur, Fontarabie nous immerge dans une atmosphère vaporeuse et mystérieuse à la frontière de l’angoisse et la sérénité. Une expérience musicale viscérale qui se conclura devant public avec un orchestre de 15 musiciens, le dimanche le 15 juin au Théâtre Maisonneuve.

Stromae

Stromae @ Centre Bell, 17 et 18 juin

Brillant mélange entre Jacques Brel et le meilleur de la pop-dance européenne, Stromae en a surpris plus d’un au détour du millénaire avec ses compos amusantes aux vers d’oreille ravageurs. Après le coup d’éclat pour Formidable, où le chanteur s’était produit au Quartier des spectacles en octobre 2013, il est de retour pour deux soirs au Centre Bell. Le Belge promet plusieurs hits d’été issus de son dernier album √. Alors, on danse?

Fauve @ Métropolis, 21 juin

Soirée sauvage avec le groupe Fauve, favoris de la jeunesse québécoise, qui se retrouve dans ses élans de rock sombre, électro minimaliste et slam mordant et rythmé. Le collectif Français a fait sensation lors de ses derniers passages à Montréal en lumière et aux Francofolies 2013. Une claque dans la face qui nous remet en place!

IMG_9067-3

Marie-Mai @ Place des festivals, 21 juin

Parce que 10 ans de carrière ça se fête, Marie-Mai ne s’offre pas un énième Centre Bell mais bien le cœur de Montréal avec un spectacle extérieur à la Place des festivals. De Inoxydable à M, la belle rockeuse a su gagner le cœur des Québécois et le respect de l’industrie en se surpassant à chaque spectacle. La communion entre elle et son public est tout simplement palpable.

À gauche on fait un petit clin d’œil à la salle Gésu qui révèle une belle programmation; où pop atmosphérique, univers imagés, mélodies complexes et surtout langue française sont à l’honneur tous les soirs. Monogrenade, Salomé Leclerc, Keith Kouna et Philippe B y côtoieront Diane Tell, René Martel et Carmen Maria Vega pour présenter leurs plus récentes créations et spectacles conçus spécialement pour les Francofolies.

francos

©Courtoisie

À droite on applaudit Les Folles Nuits qui ont l’habitude de présenter des soirées qui déménagent aux Katacombes. Ça ne fera pas exception avec Brutal Chérie, Parabellum, Charlie Foxtrott, Tagada Jones, Mordicus, Gazoline, Ponctuation et Les Indiens qui feront crier leurs guitares et suer leurs micros. Passeport pour le meilleur du rock québécois et du punk Français. Le hip hop de Sans Pression et l’électro kitsch de Le Couleur équilibreront ces soirées fortes en décibels.

Du 12 au 22 juin, on est tous franco fous! Bon festival! Pour toutes les infos cliquez ici #FrancoMTL

Écrit par

Geekette de la musique de champ gauche, passionnée de culture et de médias, animatrice radio, artiste en performance et petite voyageuse. Doyenne des collaboratrices de MatTv.ca!

Vous pourriez aussi aimer...