Festival Bières et saveurs


Quand la pluie n’arrête personne

6

Par: Ariane Coutu-Perrault 

La 18e édition du festival Bières et saveurs de Chambly s’est déroulée durant la longue fin de semaine de la fête du travail sous une température instable. Dame nature a su gâter les festivalier.es et les exposant.es durant les deux premières journées, assurant un succès pour tous et toutes. Comme à chaque année, le festival avait prévu une programmation diversifiée afin de permettre aux gens de profiter pleinement du site du fort Chambly, incluant une aire familiale. Plusieurs ateliers et conférences étaient également de retour à l’horaire. Le projet Cask Boréal a également eu lieu comportant Le Lagabière comme grand vainceur avec leur Sure houblonnée + mûres et framboises.

15

Le volet musical était assuré par plusieurs artistes québécois, entre autres que Karim Ouellet, Les Hôtesse d’Hilaire, Noé Talbot, Fuudge, Québec Redneck Bluegrass Project, Mon Doux Saigneur, Pépé et sa guitare, Fuso, King Melrose et Choses Sauvages.

La journée du dimanche a commencé très lentement èa cause de la forte pluie qui laissa place au soleil pendant quelques heures en après-midi. Pépé et sa guitare était le candidat idéal pour rassembler les gens malgré la pluie qui a recommancé de plus belle en fin de soirée. Le public était au rendez-vous pour danser en poncho sur les mélodies énergiques de Pépé. La température ne s’est pas améliorée le lendemain, transformant l’événement en festival de boue, bottes de pluie et ponchos.

5

Le Bières et saveurs de Chambly a été un franc succès, comme à chaque année, et ce, malgré la température. Cependant, depuis plusieurs années, la formule du festival reste la même et ne propose que très peu de nouveaux kiosques, autant pour la bière que la bouffe. Il n’y a donc pas beaucoup de surprises et peu de découvertes puisque les microbrasseries invitées sont, dans l’ensemble, déjà très connues. Les bières, suivant les goûts populaires du moment, se ressemblaient également et étaient en grande majorité des sures, des pilsers et des I.P.A fruitées. Une bière ressortait cependant du lot: La Phénix, une lager rousse fumée de la microbrasserie du Lièvre. Certaines microbrasseries se démarquaient notamment par le visuel de leur kiosque. Par exemple, Le Naufrageur, avec leurs bières en fût accrochées à un bateau, ou encore Le temps d’une Pinte qui, quant à eux, avaient un coffre à outils comme support.

4

Bien que la fin de semaine ait été une réussite, le festival Bières et Saveurs gagnerait à apporter quelques changements et nouveautés à leur prochaine édition.

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...