Femme cartes postales/jean-paul eid

La femme aux cartes postales

Un récit rythmé

Femme cartes postales/jean-paul eid

Crédit photo: ©Jean-Paul Eid, Illustration de la couverture du livre.

Par : Anny Lemire

La femme aux cartes postales est le tout nouvel ouvrage de Claude Paiement et du bédeiste Jean-Paul Eid. Publié aux éditions La Pastèque le 14 avril 2016, ce roman graphique promet de vous émouvoir et de vous étonner.

En 1957, Rose Grenier n’en peut plus du petit village de Saint-Émilie-de-Caplan en Gaspésie. Laissant une lettre sur son oreiller, elle part en quête du succès en tant que chanteuse dans la métropole. Déstabilisée par les différences de la vie urbaine montréalaise et celles de son petit village natal, Rose réussit tout de même à se tailler une place sur scène en compagnie des musiciens Lefty King et Tricky Mcphee.

En parallèle avec l’histoire de Rose, les auteurs nous délectent de l’histoire de Victor Weiss qui se déroule en 2002, bien des années après la trame narrative de la jeune demoiselle. Pour monsieur Weiss, le destin et le hasard se dessinent par une maison mise aux enchères à Saint-Émilie-de-Caplan, où un secret bien garder l’attend!

femme aux cartes postales

 Crédit Photo: ©Jean-Paul Eid, Illustrateur

Avec ses 227 pages, la bande dessinée est volumineuse mais se lit d’un seul coup. Une fois débutée, elle ne peut plus être déposée. Que ce soit pour le texte émouvant, l’histoire bien recherchée ou encore pour les dessins détaillant si bien la réalité, on ne peux pas résister à ce trésor. L’attention méticuleuse portée aux détails rend cet ouvrage unique. Les scènes sont si fluides et les dessins si réalistes que, par moments,  j’avais l’impression de lire un film.

Un album 45 tours sera disponible sous peu pour accompagner la bande dessinée. Le vinyle comprendra deux chansons interprétées par Fanny Bloom(prenant la place de Rose, connue sous le nom de scène Rosie Rainbow)  et  par les musiciens Thomas Hébert, Charles Trudel et Olivier Hébert  , soit Two Little Birds (composée par Thomas Hellman) et Lullaby of Birdland (reprise de la chanson de George Shearing et de George David Weiss popularisée par  Sarah Vaughan en 1954).

Les chansons sont disponibles sur iTunes en attendant la sortie du vinyle en mai. C’est une bonne occasion de donner une véritable mélodie au roman graphique et une voix à Rosie Rainbow.

Texte révisé par : Marie-Claude Lessard

Vous pourriez aussi aimer...