Éric Lapointe aux Francos 2018

Beaucoup (beaucoup) de monde

7

© Maryse Phaneuf /MatTv.ca

Par : Mathias Chevalier

À tous ceux qui se demandent s’il est possible de remplir au complet l’esplanade de la Place des Arts : Éric Lapointe l’a fait. Samedi soir, Ti-Cuir a donné un show grandiose qui a rassemblé une foule exceptionnellement compacte devant la Scène Bell (on a hâte de connaître les chiffres officiels).

La magie a opéré dès les premières minutes. Pendant plus de deux heures, Lapointe a subtilement enchaîné ses plus grands tubes et des chansons tirées de son dernier album, « Délivrance« . Sur le coup de 23 h, l’heure fatidique des Francos, le coach de La Voix en avait toujours dans le ventre et aurait pu continuer toute la nuit… et la foule n’en demandait pas moins!

2

Comme on pouvait s’y attendre, le volume sonore avait été poussé au maximum de sorte à couvrir l’ensemble de la Place des Arts. Ce choix technique, inévitable, s’est malheureusement fait au détriment de l’acoustique, rendant certaines paroles difficiles à comprendre dans la mêlée générale des sons saturés et des hurlements déchaînés.

Outre ce détail un peu délicat, le spectacle s’est déroulé dans les meilleures conditions possibles et le public a été franchement gâté. Qui aurait pu prédire, par exemple, que Kevin Parent monterait sur scène, sans prévenir, pour entonner un duo avec Éric?

3

Il y a presque un an jour pour jour, Éric Lapointe mettait le feu au Métropolis. Cette année, il a jugé bon de livrer un spectacle en plein air, pour ne pas confiner son public entre quatre murs. Or, il faut bien se rendre compte d’une chose : si le Métropolis ne lui suffit plus, alors la Place des arts, elle aussi, est arrivée au maximum de sa capacité. Quelle sera la prochaine étape?

Crédit photo : Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...