Tanya Beaumont animera le GAMIQ#9

Entrevue avec l’animatrice radio de Québec

TanyaBeaumont

© François Angers

Par Maxime D.-Pomerleau

Baromètre de la scène locale, le Gala Alternatif de la Musique Indépendante du Québec pointe chaque année son aiguille vers le meilleur de la musique émergente à découvrir. Le GAMIQ revient en force le 30 novembre avec pas moins de 10 groupes en prestation. On y remettra 18 prix dans des catégories musicales pointues qui couvrent le large spectre de la musique indépendante au Québec. À quelques jours de la 9e édition, je me suis entretenue avec l’animatrice du GAMIQ, Tanya Beaumont. À la barre de l’émission Change de disque à la radio CKRL 89,1 à Québec depuis 2007, elle est aussi directrice de la programmation et siège sur le conseil d’administration de l’Association des radiodiffuseurs communautaires du Québec. Passionnée de musique, Tanya Beaumont a les deux mains dans la radio et s’emploie tous les jours à faire rayonner les artistes locaux.

 

Comment cette collaboration avec le GAMIQ s’est-elle produite? C’est une belle reconnaissance pour toi, comment tu prends ça?

« Par courriel tout simplement! C’était au printemps dernier. En effet, c’est une très belle reconnaissance. Ça fait déjà plus de sept ans que je travaille à mettre de l’avant les artistes émergents et de la relève. J’ai même parfois offert la première entrée ou diffusion radio à de jeunes artistes alors je crois que j’avais la crédibilité recherchée par l’équipe du GAMIQ pour prendre en charge l’animation. »

De nombreux artistes sont d’abord passés par le GAMIQ avant d’avoir un succès populaire et obtenir une nomination à l’ADISQ. Que représente ce gala pour toi?

« Le GAMIQ pour moi c’est une fabuleuse vitrine pour les artistes en début de carrière. On peut s’en rendre compte avec des catégories comme EP de l’année, format de plus en plus populaire, mais aussi souvent le premier effort d’un musicien. C’est aussi une chance de mettre de la chair autour de l’os et de pouvoir garnir le CV artistique. Une reconnaissance, c’est toujours bien vu! C’est aussi une manière d’encourager la relève à poursuivre et à démontrer qu’ils ne sont pas oubliés par l’industrie. »

GAMIQ2014 2

Plusieurs artistes chevauchent l’ADISQ et le GAMIQ dans les nominations cette année. Qu’as-tu pensé du dernier Gala de l’ADISQ

« En effet, lors de la sortie d’un premier album, il est possible que les nominations se chevauchent entre les deux galas. Ce que je peux dire sur l’ADISQ, c’est que je suis bien heureuse que des artistes comme Philippe B, Patrice Michaud et Klô Pelgag puissent enfin monter sur scène le dimanche soir devant un million de téléspectateurs! Ce sont des artistes de grands talents. »

Tu reçois quotidiennement des artistes en entrevue et en prestation à ton émission. Quelles ont été tes coups de cœur et tes découvertes de 2014?

« En 2014 j’ai solidifié mon amour pour Klô Pelgag, mais je crois que je ne suis pas la seule! J’ai beaucoup aimé La foire et l’ordre, le premier album de Philippe Brach qui est sorti au printemps dernier. Plus récemment, j’ai beaucoup écouté le nouveau Dany Placard (Santa Maria) et Space Between Us de Dee, que j’attendais avec impatience. »

Quelle est ton son de cloche par rapport à la santé de la scène musicale québécoise? Par rapport à l’industrie?

« La scène québécoise est plus fleurissante que jamais, elle explose littéralement. L’automne 2014 a été particulièrement chargé côté musique mais l’effet pervers de cette surabondance d’artiste de talent est de s’y perdre. Alors que les plateformes numériques de découvertes musicales se multiplient, il devient de plus en plus difficile de suivre le fil. Trop de bonnes sorties, trop de bons concerts, trop de festivals. Je ne sais pas si on peut dire qu’il y en a ‘’trop’’, mais pour le fan de musique qui tente de s’y retrouver, c’est difficile. Et je ne crois pas que l’industrie arrive à s’adapter. On parle de crise alors qu’on devrait se servir de cet élan de créativité pour se propulser. Je pense que c’est pour ça que de plus en plus d’artistes veulent percer en France. On le voit, les tournées européennes se multiplient. Mais attention, je ne dis pas que l’industrie française est mieux que la nôtre! »

Depuis une dizaine d’années Montréal est reconnue comme une plaque tournante de la musique indie, par son ampleur et sa diversité, particulièrement pour sa scène anglophone foisonnante. Tanya Beaumont a pu constater que Québec tend à se démarquer depuis quelques années avec la montée de plusieurs artistes locaux. « Je peux dire que la scène de Québec s’est bien développée dans les 5 à 7 dernières années et qu’il n’est plus nécessaire d’aller vivre à Montréal. De nombreux musiciens de talent résident dans la région comme Patrice Michaud, Tire le coyote, Keith Kouna, Pascale Picard et bien d’autres ! Plusieurs artistes vivants à Québec sont d’ailleurs en nomination au GAMIQ dont Millimetrik, Koriass et Mauves en plus de Midnight Romeo en prestation. Mais si les artistes ont su développer la scène musicale à Québec, je crois que c’est aussi une tendance dans les régions comme au Saguenay, en Abitibi ou en Gaspésie où les jeunes reprennent en main le secteur culturel. »

KeithKounaGAMIQ 2

©Marc-Olivier Lebrun/MatTv.ca

Avec toi à l’animation, Les Deuxluxes en houseband et la panoplie d’artistes en prestation, à quoi on peut s’attendre le 30 novembre prochain?

« On peut s’attendre à tout un spectacle ! Les 10 groupes en prestations proposeront des styles variés de musique pour une soirée haute en couleur. En marge de la remise de prix, le GAMIQ reste une célébration de la musique indépendante où il fait bon souligner le travail de tout un chacun dans la dernière année et une belle occasion de se rencontrer. »

 

Le Gala Alternatif de la Musique Indépendante du Québec se déroule ce dimanche au Théâtre Plaza. Oktoplut, Dear Criminals, The Posterz, Miracles et Panache seront notamment en prestation. Fidèle à son habitude, MatTv.ca sera présent pour vous ramener les détails de ce party musical qui nous promet des surprises. En attendant, vous pouvez revoir notre reportage sur le GAMIQ 2013, où Groenland et Les Sœurs Boulay avaient entre autre été récompensés.

GAMIQ9

Écrit par

Geekette de la musique de champ gauche, passionnée de culture et de médias, animatrice radio, artiste en performance et petite voyageuse. Doyenne des collaboratrices de MatTv.ca!

Vous pourriez aussi aimer...