Elvis Experience Montréal 72, comme si c’était arrivé…

Flashback sur 1972 : Elvis et Martin Fontaine débarquent à Montréal

Elvis_experience_Mattv_09-février-2018_00001

 © Stéphane Couturier – photoclic/MatTv.ca

Par : Christian Gaulin

C’était soir de première au Cabaret du Casino de Montréal pour Martin Fontaine et Elvis qui présentaient aux médias le spectacle Elvis Experience Montréal 72, comme si c’était arrivé… Sur place,  nous avons pu apercevoir plusieurs artistes qui s’étaient déplacés pour l’occasion dont Pierre Bruneau, Chantal Fontaine, Daniel Thomas, Michel Charrette, Catherine Trudeau, Hugo Dubé, Antoine Olivier Pilon et Rémi Goulet pour ne nommer que ceux-ci.

Saviez-vous qu’Elvis Presley n’avait jamais donné de spectacle au Québec? Le King devait se produire au Forum de Montréal au printemps 57, mais le directeur du Forum et les autorités ont pris la décision d’annuler le concert par crainte d’une émeute.

Elvis_experience_Mattv_09-février-2018_00009

En 1972, Presley est au sommet de sa popularité. Il se produit un peu partout, enchaînant les spectacles et les tournées en Amérique, sans passer par le Québec malgré ses nombreux fans qui le réclament. Martin Fontaine a décidé de reproduire le plus fidèlement possible ce qu’aurait été le spectacle si Elvis s’était arrêté à Montréal.

Fontaine nous avait concocté une soirée vraiment impressionnante, comme lui seul sait le faire. Pour cette grande soirée, il était accompagné par un chœur de 8 choristes et de 14 musiciens. Le spectacle, qui est rodé au quart de tour, nous amène ailleurs des spectacles précédents puisqu’il simule le passage du King à Montréal, alors tout est possible! On a droit à quelques phrases « en francé », à quelques détails d’une discussion entre Elvis et le maire de Montréal de l’époque, Jean Drapeau, aux premières idées sur la construction du Stade Olympique et même à l’interptétation d’Au clair de la lune en français un peu cassé, entre autres.

Elvis_experience_Mattv_09-février-2018_00023

Sur scène, c’est un feu roulant qui se déroule devant nos yeux pendant plus de 90 minutes! Pour la première moitié du spectacle, le public est demeuré un peu plus réservé. Il faut dire qu’on nous offrait, en plus des lunettes « Elvis »,  un cocktail en entrant dans la salle, alors c’était disons plus difficile de se lever pour danser et d’applaudir convenablement avec un verre à la main. Puis est arrivée la chanson Teddy Bear où Elvis a lancé des oursons dans la foule. Il n’en fallut pas plus pour que les « groupies » se dirigent en avant de la scène. Le même phénomène s’est produit lorsqu’il descendit dans la salle à la rencontre des spectateurs et spectatrices pour les embrasser et leur donner la main, sur l’air de Love Me Tender, puis quand il distribua des foulards imprégnés de son odeur et de sa sueur. C’était l’hystérie!

Elvis_experience_Mattv_09-février-2018_00061

C’est davantage vers la moitié du concert que le party a littéralement pris. Les gens se sont levés de leur siège et ont dansé, alors qu’Elvis nous « garocha », un après l’autre, pour notre plus grand bonheur, tous ses plus grands hits dont Burning Love, Suspicious Mind, Hound Dog, Blue Suede Shoes, All Shook Up, Jailhouse Rock, My Way, Can’t Help Falling In Love et toutes les autres incontournables… Tout ça, accompagné de ses déhanchements les plus sexy, mesdames!

Il nous a également fait la belle surprise de sortir de son répertoire afin de nous interpréter Get Back des Beatles, Johnny B. Goode de Chuck Berry, Fever, Glory Alléluia et autres grands classiques.

Replongés en 1972, c’est sans contredit à une soirée grandiose que les gens ont été conviés. Et Martin Fontaine demeure toujours aussi surprenant et excellent!

Le spectacle Elvis Experience Montréal 72, comme si c’était arrivé… est présenté au Cabaret du Casino de Montréal jusqu’au 25 août prochain. Pour en apprendre davantage sur Martin Fontaine et sur ses prochains spectacles, consultez son site officiel et sa page Facebook.

Crédit photo : Stéphane Couturier – photoclic/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...