Éclairer l’hiver

Rassembler les Montréalais grâce à la culture

10

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Rosalie Dion

Lumières féériques, musique entraînante et événements extérieurs gratuits : c’est ce qui attend les visiteurs de Montréal en Lumière, qui aura lieu jusqu’au 4 mars.

L’événement souffle cette année 19 bougies et est reconnu comme l’un des plus grands festivals d’hiver au monde, avec plus d’un million de visiteurs annuellement. Et il n’est pas nécessaire d’être un fervent amateur de températures hivernales pour apprécier les activités extérieures qui sont organisées.

8

Il faut, bien sûr, s’armer de mitaines et d’une tuque pour pouvoir pleinement profiter de son expérience. Mais les lieux, éclairés de mille et une couleurs, contribuent à faire oublier que les fenêtres sont couvertes de givre.

6

L’une des activités qui risque d’intéresser davantage le plus téméraire de notre cercle d’amis est définitivement la tyrolienne « son et lumière », située sur la rue Balmoral. En plus d’être une activité gratuite, elle permet d’observer le site de haut, avec une poussée d’adrénaline en prime. Pour ce qui est de la glissade urbaine, commanditée par Le Lait, c’est certainement l’un des meilleurs moyens de retomber en enfance, avec une piste recouverte de glace qui ne manquera pas de faire pousser un petit cri d’excitation.

3

Il va sans dire que la grande roue, située à quelques mètres de la station de métro, est elle aussi un incontournable. Elle permet d’observer la ville, tranquillement, chocolat chaud à la main, en actualisant sa story Instagram. Et si à un certain moment, les jointures sont douloureuses, on peut aller déguster des fromages d’ici au Complexe Desjardins, et ainsi organiser sa prochaine fondue. Il y a également le dôme de la Zone Olympique de Radio-Canada qui permet de se mettre à la place des athlètes des Jeux d’hiver avec un casque de réalité virtuelle ou encore de faire l’expérience de curling de rue.

5

Des photographes des assurances Promutuel se promènent sur le site pour capturer les petits nez rouges, en plus de pouvoir récupérer le cliché à leur kiosque. Un bon moyen d’immortaliser sa première ou sa dixième fois au festival, ou encore une première date.

9

En guise d’événement de clôture, le festival prévoit une soirée de danse swing et salsa dans le métro, à la station Berri-UQAM. Organisée de pair avec l’école de danse Cat’s Corner, la station deviendra une piste de danse, où les danseurs solitaires trouveront un partenaire le temps d’une chanson.

1

Le métro sera ouvert toute la nuit pour souligner la fin des festivités, c’est pourquoi on peut aller faire un tour (ou plusieurs) au Bistro SAQ sans avoir à se soucier du transport de retour; il faut juste s’assurer de ne pas avoir oublié ses mitaines sur le banc de la grande roue!

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...