Duran Duran: The Paper Gods #CentreBell

Du disco au dance-rock: Retour aux années 80!

DuranDuran

©Courtoisie

Par Pierre-Olivier Millaire

C’est à 19 heures hier soir, avec des airs rythmés, que Shamir est d’abord monté sur les planches du Centre Bell pour réchauffer la foule. Avec sa musique électronique, disco et Hip House, l’artiste de Las Vegas, au Nevada, a rapidement su charmer le public. À entendre les commentaires dans la foule, c’était une belle découverte. C’est avec les pièces de son nouvel album Rachet, sorti au printemps 2015, que l’artiste a fait une prestation bien sentie d’une vingtaine de minutes.

Après un entracte d’une quinzaine de minutes, c’était au tour du band CHIC avec Nile Rodgers de faire son entrée sur scène. La foule s’est rapidement levée pour danser sur les airs de motown sound et de disco du groupe légendaire. Le band, formé dans les années 70, a joué ses meilleurs succès pour le plus grand plaisir des spectateurs. Allant même jusqu’à jouer les derniers hits écrits par Nile Rodgers pour d’autres artistes comme Get Lucky, le band a fait un spectacle d’environ une heure avant de laisser sa place au très attendu groupe Duran Duran.

C’est dans le cadre de leur présente tournée mondiale que Duran Duran faisait un arrêt à Montréal hier soir. C’est à 21 heures que la foule put se réjouir enfin d’entendre le très attendu groupe d’origine anglaise. En enfilant d’abord un 20 minutes de musique continue, Duran Duran a fait chanter et crier la foule, puis s’est adressé brièvement au public. Le groupe, généreux avec ses fans, a enchaîné ses meilleurs succès, maintenant l’audience debout tout au long du spectacle. Les éclairages du spectacle en mettaient plein la vue. Les projections derrière la scène rehaussaient la prestation dance-rock du band. Nile Rodgers est revenu sur scène accompagner le groupe l’instant de quelques pièces, les artistes entretenant des relations amicales depuis plusieurs années. La prestation s’est terminée par un rappel généreux de plusieurs chansons alors que la foule en redemandait encore. Le groupe sera de retour au Canada durant le mois de juillet, notamment à Québec dans le cadre du Festival d’été et plus tard au cours de la saison estivale.

Crédit photo: ©Courtoisie

Texte révisé par : Marie-Claude Lessard

Vous pourriez aussi aimer...