Duckfest saveur Local

Canard et terroir à l’honneur

_DSC8611

© Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par : Ariane Simard-Picard

Le lancement du Duckfest a eu lieu au restaurant Le Local jeudi dernier. C’est la première fois que j’y vais et je dois avouer qu’il était tout indiqué pour héberger le début du festival. L’ambiance intérieure est contemporaine mariant un éclairage discret où des peintures se démarquent avec un habile jeu de lumières. De plus, les légumes remplacent les fleurs dans l’aménagement paysager du restaurant. Cette démarche donne ainsi le ton d’un établissement qui porte bien son nom, prônant l’alimentation locale. C’est sur cette note moderne/éthique que le lancement de la deuxième édition du Duckfest commença, un partenariat entre Restomania et la Maison Rougié.

Le concept du Duckfest est simple. En vous procurant le coupon de 10 $ sur le site de Restomania, vous avez une entrée à base de produits de canard accompagnée d’une boisson alcoolisée. Parfait pour une mise en bouche apéritive avant d’entamer le repas. Les coupons sont disponibles jusqu’au 30 septembre et six restaurants accueillent le Duckfest cette année. Certains d’entre eux offrent également un menu local et saisonnier dont La Garde PartagéeLe Pot Masson et Licence IV.

Également, certains établissements participant au festival offrent un menu spécial sous le thème du canard dont les prix varient de 22 à 55 $. Le chef du LocalDyland Braid, a concocté un menu trois services commençant par un foie gras en torchon, suivi d’un magret et terminant par un tatin au foie gras. Dans le cadre du lancement, nous avons dégusté la mise en bouche proposée par Le Local. Celle-ci est une entrée à base de rillettes de canard. S’apparentant plus à un pâté de foie gras en texture, cette entrée était néanmoins délicieuse.

_DSC8538

La critique

Les rillettes sont servies avec des pousses de moutarde, pistache concassée, compote de pomme et chutney d’olives noires. Histoire de rehausser l’expérience, j’ai choisi de marier chacune de mes bouchées avec divers éléments. Le caractère gras et onctueux des rillettes s’atténuait avec le croustillant des pousses de moutarde et les pistaches concassées. Le chutney et la compote n’étaient ni trop sucrés ni trop salés ; ils fusionnaient parfaitement avec les rillettes, proposant différentes facettes d’arômes fruités. Bref, j’ai aimé que le plat présente un bel éventail de saveurs rejoignant élégamment plusieurs gouts différents.

Le Local offre un cocktail à base de porto et de jus de lime pour accompagner les rillettes. Les saveurs sucrées/acides étaient bien balancées et ajoutaient du tonus en revigorant les papilles endormies par l’onctuosité de l’entrée. Je crois que le chef a bien étudié le plat qu’il présente dans le cadre du festival.

Concernant l’alléchant menu trois services, je n’ai pas voulu y gouter dans le cadre du lancement, car je désirais vous faire un beau photoreportage. Néanmoins, j’ai interrogé une dame qui a dégusté ces plats. Elle m’a dit qu’elle est une amatrice de magret de canard et qu’elle s’est délectée. Selon moi, on peut se fier à cette information, car elle a dû en gouter plus d’un dans sa vie. De plus, elle m’a dit qu’elle n’est pas « une fan de dessert », mais qu’elle a néanmoins apprécié le tatin de foie gras, car il n’était pas trop sucré. Qu’est-ce qu’on peut dire de plus là-dessus? Ceci étant dit, plusieurs autres restaurants offrent un menu thématique pour l’occasion, pour plus de détails, je vous invite à visiter le site de Restomania.

_DSC8552

Restomania

Cette entreprise fondée en 2014 a créé plusieurs festivals et passeports permettant de découvrir et de redécouvrir des produits créés par des artisans locaux ou régionaux. Interrogé sur le sujet, Ismail Jeroundi, directeur évènementiel, à affirmer sans sourciller que « la mission de Restomania est de démocratiser la gastronomie de luxe afin de la rendre plus accessible ». Les festivals Oystermania, Tartarefest, Duckfest et Phoquefest ont été créés dans cette ligne directrice d’accessibilité. De plus, plusieurs passeports sont offerts tels que le passeport Microbrasserie et le Circuit des vignobles qui permet de découvrir des perles régionales. À cette initiative, je dis bravo, et je vous invite à vous abonner à leurs courriels afin d’être au courant des promotions à venir.

Crédit photo : © Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...