Diane Dufresne : Un 75e anniversaire symphonique

La diva célèbre en grand

© Antoine Saito

Par : Christian Gaulin

La diva est en ville pour trois soirs à la Maison symphonique de la Place des Arts. Le 30 septembre prochain, Diane Dufresne célébrera ses 75 ans et elle fête ça en grand, avec tambours et trompettes, sans oublier les violons! Pour l’occasion, elle a beaucoup d’amis sur scène puisqu’elle est accompagnée par l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM).

Diane Dufresne nous arrive avec un spectacle symphonique découlant de son plus récent album Meilleur après paru en novembre 2018, son 14e opus de matériel original dont elle a écrit plusieurs textes. La grande dame vieillit en beauté et en sagesse. Toujours aussi flamboyante, colorée et surtout théâtrale, elle nous a démontré qu’elle n’avait pas perdu sa fougue, son côté « Dufresne ». Mardi soir, elle nous a cependant davantage ouvert son coeur, son côté « Diane », rempli de tendresse et de douceur. C’est principalement dans son univers de chansons plus récentes et moins connues que nous avons été plongés, mais tout aussi superbes et touchantes. Je dois vous avouer que la seule chanson de la soirée que je connaissais fut Hymne à la beauté du monde, magnifiquement réarrangée en une version plus moderne et rythmée, brillamment interprétée par la chanteuse qui sait se réinventer.

© Antoine Saito

Grâce à la grande complicité de Simon Leclerc, chef associé de la série OSM POP qui a signé l’adaptation symphonique des chansons et qui a dirigé le concert, nous avons pu assister à un mariage entre la musique classique et la pop unique de l’auteure-interprète, conjuguant ainsi deux univers aussi distincts que grandioses. Diane Dufresne a d’ailleurs salué son travail en mentionnant qu’il était « un grand chef d’exception ». De plus, l’artiste était accompagnée du pianiste Olivier Godin et de l’organiste Adrian Foster. Notons que lors de cette soirée, la diva était habillée par la designer québécoise Marie Saint Pierre, avec un style qui lui colle à la peau, lui allant parfaitement bien.

Chaleureusement applaudie et ovationnée, c’est un spectacle envoûtant que l’artiste nous a proposé, un voyage rempli de tendresse et d’amour. On se laisse bercer par les mélodies que la soixantaine de musiciens de l’OSM livre avec grâce et féerie, accompagnées par la voix unique et sublime de Diane Dufresne.

Le spectacle est présenté encore ce soir, mais malheureusement, il affiche complet. Trois autres spectacles en version symphonique seront présentés à Ottawa le 4 novembre et à Québec les 26 et 27 novembre. Je vous le dis, le concert vaut le déplacement!

© Antoine Saito

Les pièces interprétées :

De l’amour fou (Diane Dufresne et l’OSM)

Partager les anges (Diane Dufresne et l’OSM)

Que (Diane Dufresne et l’OSM)

Comme un damné (Diane Dufresne et l’OSM)

Tes mains sur mon visage (Diane Dufresne et l’OSM)

Petite fugue en sol mineur (OSM)

La star (Diane Dufresne et l’OSM)

Cendrillon au coton (Diane Dufresne et l’OSM)

Le temps me fait la peau (Diane Dufresne et l’OSM)

Mais vivre (Diane Dufresne et l’OSM)

L’eau trouble (OSM)

L’été n’aura qu’un jour (Diane Dufresne et l’OSM)

L’arche (Diane Dufresne et l’OSM)

La peur a la frousse (Diane Dufresne et l’OSM)

Hymne à la beauté du monde / Oxygène (Diane Dufresne et l’OSM)

Parce que tu rêves (Diane Dufresne et l’OSM)

En avant cirque (OSM)

Rappel :

Je me noue à vous (Diane Dufresne et l’OSM)

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...