Crystal du Cirque du Soleil, spectaculaire!

Cirque et patinage, une nouvelle aventure qui promet!

DSC03645_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Par : Mathieu Pedneault

C’était soir de première hier au Centre Bell pour Crystal, la nouvelle production givrée et sur glace signée le Cirque du Soleil. Durant deux heures, la foule a pu savourer cette nouvelle discipline aimée du public québécois. Qui dit nouveauté, dit parfois point à améliorer… Je dois avouer avoir ressenti quelques longueurs en début de spectacle. Ce fut long avant que l’action explose. C’est peut-être une question de goût, mais j’ai préféré de loin la deuxième partie; celle-ci m’a fait oublier les bémols de la première. Il faut le souligner, les artistes étaient en feu lors de cette deuxième partie. Le calibre des acrobates et patineurs est très élevé, des athlètes au sommet de leur art.

Le mélange des disciplines entre acrobates et patineurs fut réussi, un bel amalgame. Parfois le spectateur oublie même la présence des patins, puisque les artistes sont si agiles. Je crois que ce genre de production pourrait devenir un « must » pour ce cirque québécois. D’ailleurs, qui dit Cirque du Soleil, dit magie, dit spectaculaire, et ce fut encore le cas. Les projections multimédias sont rêveuses, colorées et efficaces. Des costumes flamboyants à l’image de cet emblème québécois. À noter que toutes les technologies multimédias du spectacle sont en compétition pour faire briller cette mise en scène bien remplie.

DSC03853_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Côté récit, j’ai eu de la difficulté à comprendre l’histoire mouvementée de cette jeune Crystal. Disons qu’elle a un imaginaire débordant de saveur. Il fut difficile d’établir une corrélation entre les tableaux présentés durant ces deux heures. Je me suis mis à la place de ces jeunes présents accompagnés de leurs parents et je me suis grandement questionné. Ce fut sûrement difficile pour eux de comprendre le lien entre les différents tableaux présentés. À la limite, Crystal pourrait s’adresser aux 16 ans et plus, malgré que cette histoire me fait drôlement penser à la Reine des neiges de Walt Disney. On pourrait comparer Crystal à Disney on Ice, mais en beaucoup plus spectaculaire. Bref, malgré quelques bémols, j’ai vraiment passé une très belle soirée par l’enchantement des prouesses spectaculaires des athlètes de cette production, à voir absolument. Sincèrement, je déteste parler du côté négatif d’une telle production, puisque le Cirque du Soleil vient d’ici, mais je crois que pour l’avancement de celle-ci, c’est important d’être franc et neutre. Je crois sincèrement que cette nouvelle discipline marque le début d’une grande aventure vers une nouvelle spécialité.

DSC04201_1

Après cette présentation spectaculaire et parfois à couper le souffle, les médias et invités de marque furent tous invités à venir célébrer à la célèbre salle de réception, Le Windsor. Qui dit party de Guy Laliberté, dit magie, DJ de renom, beaucoup d’alcool, des tonnes de nourriture savoureuses et surtout une touche signée le Cirque du Soleil. Les convives ont tous reçu des lunettes givrées 3D à l’entrée pour démontrer l’ambiance qu’offre Crystal. Les quelque 500 convives sur place en ont eu pour leur argent, certainement un des plus grands partys de l’année 2017. Disons que ça termine en beauté l’année culturelle de 2017. Toujours « cool » de danser avec les finissants d’Occupation Double et artistes québécois bien établis. J’ai pu d’ailleurs m’entretenir avec plusieurs membres du Cirque et j’ai constaté que ce sont des gens ultrapassionnés par leur art, un art que seul le Cirque du Soleil peut faire aussi bien.

 

Crédit photo :  Gabriel Talbot/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...