Corneille au Ministère : un tour de force

Le gentleman par excellence est de retour avec Love & Soul

3

© Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Par : Grégory Wilson

Après cinq ans d’absence, Corneille a brillé avec son charme unique lors du lancement de son nouvel album, Love & Soul, mardi soir au Ministère sur le boulevard Saint-Laurent.

« C’est comme si le mot gentleman était fabriqué pour lui », a déclaré Anne Vivien, vice-présidente exécutive, Développement musique au sein de Québecor, en l’introduisant.

Le rythme dans les veines et le sourire aux lèvres, Corneille a débuté son spectacle avec les paroles de Georgy Porgy de David Paich. L’on reconnait immédiatement le classique des années 70. Toutefois, à l’aide de ses deux choristes, Wilhelmine Léon et Lorviéna Daphnée Louis, et de sa propre voix de crooner, le grand chanteur a insufflé une touche personnelle de modernité à cet incontournable.

01

D’ailleurs, pour la première fois, l’auteur-compositeur-interprète a décidé d’offrir un album entièrement composé de morceaux d’autres artistes.

« Le critère était que toutes ces chansons me rappellent un point précis de mon enfance », a révélé Corneille à la foule.

Qui plus est, les spectateurs ont sans doute aussi été plongés dans leurs propres souvenirs en écoutant les reprises de certains des meilleurs succès des années 70 et 80.

5

Ces airs musicaux étaient interprétés de façon splendide par le groupe qui entourait Corneille, dont un bassiste, un guitariste, un saxophoniste et flutiste, un claviériste ainsi que les deux choristes.

L’on pouvait y constater quelques changements subtils dans la mélodie des chansons choisies. Par exemple, lors de Wicked Games de Chris Isaak, il semblait que le groupe laissait davantage l’espace à leur vedette en adoucissant le son de leurs instruments. Ainsi, le public se retrouvait sous l’emprise de sa voix, touchante et mélancolique, à en donner la chair de poule.

Comme à son accoutumée, Corneille a aussi profité de cette première pour enflammer la foule. C’était d’ailleurs lors de sa prestation de Smooth Operator de Sade que tout l’espace du décor s’est illuminé et changeait de couleur suivant parfaitement le rythme de la musique. L’arrangement donnait l’impression d’être dans une véritable discothèque des années 80.

7

Une telle présentation de lancement d’album, aussi remarquable qu’éblouissante, laisse présager un retour explosif de la part de Corneille en tant qu’artiste solo avec Love & Soul devant le grand public québécois.

«C’est toujours un plaisir de revenir à Montréal », a-t-il affirmé avec son sourire contagieux.

Crédit photo : © Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...