Confidences sur l’oreiller, un essai sur les rêves

Un voyage nocturne dans notre cerveau

A-DSC05315_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Par : Gabriel Talbot

Dulcinée Langfelder est une artiste-interprète montréalaise qui vient nous présenter sa dernière pièce qui traite des rêves. Plusieurs chercheurs se sont penchés sur la signification de nos rêves, quant à elle, Dulcinée vient nous faire vivre les siens sur scène. Elle sait mettre à profit ses études et ses expériences en danse, en théâtre et en mime pour nous concocter un spectacle où tout le monde s’y retrouve car, en effet, les rêves font partie de nos nuits même si au matin la tempête visuelle dans notre cerveau s’est calmée.

Le tout débute par ce qui a toutes les apparences d’une conférence sur les rêves. Avec images à l’appui, elle vient sur scène et explique ces phénomènes nocturnes selon une approche scientifique. On se demande alors : « Suis-je dans la bonne salle? »

A-DSC05779_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Après quelques minutes, les images projetées ne concordent plus avec les explications. Dulcinée n’y comprend plus rien, et nous réalisons alors que nous sommes plongés dans un de ses multiples rêves. Ceux-ci se succèdent tout au long du spectacle pour nous faire voyager dans l’univers nocturne de son subconscient. Nous découvrons ainsi les différentes facettes de ses rêves qui s’entremêlent et qui font vagabonder ses souvenirs et ses sentiments au gré d’un cerveau qui tente d’en faire le ménage. Son cerveau s’emballe dans une suite incongrue de tableaux de sa vie présente ou passée. Ses fantasmes avec Barack Obama viennent tisser un fil reliant plusieurs de ses rêves en y apportant une touche d’humour.

A-DSC05740_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Ce spectacle nous donne la chance de vivre comme spectateur éveillé les rêves d’une autre personne et de mieux voir la structure désordonnée de la vie nocturne de notre cerveau. La projection d’images et de vidéos en arrièreplan est un support dynamique au spectacle et s’intègre parfaitement au jeu de Dulcinée qui est seule sur scène avec son oreiller et son appareil photo.

Ce spectacle était initialement en anglais, et sa version française a été jouée dans quelques villes au Québec avant d’arriver à Montréal. Le spectacle est présenté les 19 et 20 janvier au Théatre Outremont. Vous pouvez aussi connaître les prochaines dates de ce spectacle en cliquant ici.

Bons rêves!

 Crédit photo :  Gabriel Talbot/MatTv.ca

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...