Claudelle, une perle d’authenticité

#Scenelocale : Claudelle et le lancement d’Opale

WEB_LancementOpale_60carolineperronphotographies

©Caroline Perron

Par Julie Côté

« Des chansons plus ancrées, plus folk-rock, avec de nouveaux instruments et des sujets plus profonds » tels sont les qualificatifs du nouveau EP de ClaudelleOpale, décrits par son auteure. Pour célébrer le lancement de cet opus, nous avons eu la chance de lui poser quelques questions. Voici donc, notre artiste #scenelocale du mois de juin.

Lancé le 29 mai dernier, Opale est le quatrième disque de la chanteuse, après les EP Brain-Storm, Le Fort et Harfang. Plusieurs l’ont découvert avec la sortie de la chanson éponyme Le Fort, suite à la sortie d’un court article intitulé « Découverte Musicale » sur le site web Hollywood PQ.  » Le Fort est une chanson qui se rapproche beaucoup plus de mes racines country, une de mes premières compositions en français et est bien différente de mes pièces plus récentes, mais cette pièce m’a permis plusieurs nouvelles rencontres. En plus d’une couverture médiatique qui est toujours bien appréciée, j’ai pu rencontrer Mathieu Caron et ainsi rejoindre la famille de Un Par Un Communications. Je suis très bien entourée. » nous confie la chanteuse.

Peu de temps après, la jeune femme a participé au festival de la chanson de Granby.  » J’ai senti pendant un certain temps une obligation de participer à des concours, je sentais que c’était la seule porte d’entrée vers le domaine de la musique. Mais en découvrant le monde de l’auto-production, j’ai vite réalisé que c’était bien plus que cela « .

À travers Opale, une chanson ressort définitivement du lot : L’écho de mon silence, une chanson qui parle du viol à travers le couple. Un clip l’accompagnant a été lancé le 4 mai dernier.  » La chanson a été composée bien avant le mouvement #metoo. C’est une histoire bien personnelle et si ça peut aider quelqu’un, ça me rendrait bien heureuse. »

Avec ce tout nouvel album, quel est l’objectif de carrière de Claudelle? « Je crois l’avoir déjà atteint » nous répond la chanteuse. « Je vis de ma musique depuis un an et je n’ai pas besoin de plus que ça. » rajoute-t-elle. Pour connaitre les prochains projets de la chanteuse, n’hésitez pas à consulter sa page Facebook.

Texte révisé par : Marie-France Boisvert

Vous pourriez aussi aimer...