CKOI Palooza au Théâtre Olympia

Spectacle et surprises pour auditeurs chanceux

IMG_4221

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par : Marie-Hélène Amyot

La frénésie s’est emparée du Théâtre Olympia à l’occasion du CKOI Palooza, et pour cause, il était rempli d’heureux élus invités à venir festoyer en compagnie de leurs animateurs de radio préférés et des artistes musicaux de l’heure. Maintenant à sa 3e édition, l’événement a offert une soirée agrémentée de surprises aux auditeurs qui ont eu la chance de remporter leur billet pour y assister.

Le spectacle a débuté en force avec la pièce d’Aerosmith, Love in an Elevator interprétée par Eva Avila et Les Vikings. Plusieurs artistes se sont succédés, le temps de deux chansons chacun. Pour sa part, Jean-Marc Couture a entre autres interprété son plus récent extrait radio Minuit pour ensuite passer le micro à Carlito, dont la reprise de la pièce Uptown Funk en a fait bouger plus d’un. Bleu Jeans Bleu s’est éclaté au son des chansons Beau brin de femme et J’te gâte all dressed, avant de céder la place à Ryan Kennedy, guitare à la main, venu interpréter Honest Song et son appropriation de Creep de Radiohead. Quant à Éric et Sonny de la formation 2 Frères, ils ont eu toute une surprise alors que François Pérusse est venu les rejoindre pour chanter avec eux, sa chanson De rien, qui figure également sur l’album du duo, en guise de pièce bonus.

IMG_4371

Les animateurs et animatrices de CKOI sont venus démontrer leur talent vocal au son de Summer of 69 et Illégal. King Melrose s’est déhanché au son de son succès Ne me laisse pas tomber, au plus grand plaisir de ses dames avant de faire place à un autre chanteur particulièrement apprécié de la gente féminine, Jonathan Roy qui a entre autres interprété You’re My Ace. Bernard Adamus a offert la populaire Hola les lolos, alors que PY Lord est monté sur scène coiffé d’une perruque blonde et a démontré l’étendue de son registre vocal avec le succès de The Darkness, I Believe in a Thing Called Love. Jonathan Painchaud a pris le relais et emprunté la guitare de Bleu Jeans Bleu pour interpréter la populaire chanson de U2, Where the Streets Have No Name. Rémi Chassé a pour sa part entonné les notes de Sans Adieux et c’est au son de l’énergique formation Bodh’Aktan que la soirée s’est terminée.

Les spectateurs ont été ravis de leur soirée et des petites gâteries qui leur ont été remis. Pop corn Kernels, crème glacée Breyers et souliers Converse les attendait à leur arrivée et c’est avec le sourire qu’ils ont quitté. Belle soirée réussie pour des spectateurs-auditeurs ravis.


Crédit photo : ©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Texte révisé par : Mélissa Thibodeau

Vous pourriez aussi aimer...