Circa et opéra

Explorer les extrêmes 

DSC03024_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Par Violaine Morinville

Le spectacle de la compagnie australienne Circa Il Rotorno en première Nord-Américaine est en représentation du 25 au 29 avril 2017 à la Tohu. La première de mardi soir était sous haute tension avec son élément conducteur de repousser les extrêmes du possible par le corps humain. L’énergie transmise était claire et nous a propulsé vers de nouvelles dimensions de l’être dans l’art du cirque.

DSC02814_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

Un groupe musical sous la direction de Natalie Murray Beale a performé avec divers instruments tel la harpe, le violoncelle et le violon, accompagnés des chanteurs d’opéra Kate Howden et Benedict Nelson. La création du cirque contemporain de Yaron Lif Schitz et Quincy Grant a, en effet, exploré les limites du corps humain en rapport au retour chez soi, inspiré de l’opéra Le retour d’Ulysse dans sa patrie du compositeur Claudio Monteverdi. La mise en scène a été développée pour l’opéra par le biais de contextes créatifs avec des accessoires de cirque comme le ruban, la balançoire, les mains à mains, l’accroche mur et principalement le corps humain en lui-même.

Plusieurs mises en contexte de déséquilibres de groupe ont créé des images chorégraphiques intenses où l’illusion de la forme repousse les limites du corps au maximum. Chaque tableau amenait un extrême vers un autre dans une organicité naturelle. Quelques contorsionnistes ont pris des poses au-delà de l’anatomie fonctionnelle en se disloquant les bras pour revenir en position, un peu comme un retour chez soi après un déséquilibre désaxé.

DSC03219_1

© Gabriel Talbot/MatTv.ca

La musique et les chanteurs ont fusionné dans la performance des interprètes circassiens de haut niveau, mais le peu d’éclairage rendait la pièce sombre, d’autant plus quand les costumes se résumaient aux tons de gris.

Bref, un beau niveau technique d’un cirque original où les limites du corps et des formes chorégraphiques acrobatiques sont explorées du début à la fin. Une belle œuvre à découvrir cette semaine à Montréal pour vivre une fusion entre la musique, l’opéra et les arts circassiens.

Site web : www.tohu.ca

Crédit photos : Gabriel Talbot/MatTv.ca

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...