Chronique Cinéma

WORLD WAR Z

1004416_305509446251800_688843897_n

Par Pierre-Hugo Bastien

Avec Brad Pitt, Mireille Enos, David Morse.

Lundi dernier avait lieu en avant-première, le film World War Z au cinéma StarCité de Montréal. Film d’horreur américain réalisé par Marc Forster et tiré d’une adaptation du roman de Max Brooks, on y suit l’histoire de Gerry Lane (un ancien membre des Nations-Unies) et de sa famille prise au dépourvu par une pandémie de morts-vivants qui menacent de tuer tous les humains de toutes les grandes villes du monde. Gerry est appelé en renfort avec une équipe de militaires et de scientifiques pour remonter à l’origine du virus qui affecte la population. On le suit parcourant différents pays afin d’essayer de trouver une souche qui pourrait remédier à la situation apocalyptique.

Au départ, je n’avais aucune attente face au film, mais je dois avouer que dès les premiers instants, et ce jusqu’à la fin, je suis resté rivé à mon siège tellement c’est saisissant. Bien entendu, ce n’est pas le premier film de zombies à gros budget à avoir été tourné, mais bon, on se laisse facilement submerger par la succession de catastrophes qui arrivent tout au long de la projection. Les scènes tournées en Israël et en Corée du Sud sont absolument incroyables et les effets spéciaux sont vraiment réussis. Brad Pitt demeure assez convaincant malgré le fait qu’on ne le voit pas souvent dans ce genre de production.

Fait à noter, son fils adoptif de 11 ans a un tout petit rôle de zombie dans l’histoire.

World War Z ne réinvente pas le genre parmi la panoplie de films d’horreur américains, mais demeure avant tout un bon divertissement malgré un punch assez prévisible. Les amateurs de zombies en auront pour leur argent.

Note:7/10 Bande-annonce: (116 minutes, sortie en salle le 21 juin 2013)

Crédit photo: FB Paramout Picture

Vous pourriez aussi aimer...