ohmymagCOM

Chronique beauté : coloration de cheveux

En voir de toutes les couleurs

ohmymagCOM

© ohmymag.com

Par : Marie-France Boisvert

Changer de tête peut faire du bien une fois de temps en temps. Que ce soit pour couvrir des cheveux blancs, pour changer de look ou tout simplement pour essayer quelque chose de nouveau… Il existe plus de types de coloration que l’on pourrait s’imaginer, et en voici quelques-uns. Je vous invite également à consulter l’une des chroniques précédentes, écrite par ma collègue, pour retrouver les tendances 2018 en matière de coloration de cheveux!

Tout d’abord, il y a la coloration permanente. Elle dure jusqu’à la repousse. C’est le seul type de coloration qui couvre 100 % des cheveux blancs. Avec ce type de coloration, il est possible de rendre les cheveux plus foncés, mais également de les éclaircir. Mais attention, la coloration permanente a tout de même ses limites, il demeure impossible d’éclaircir ses cheveux de plus de deux tons sans une décoloration.

cosmopolitanFR

© cosmopolitan.fr

Pour un éclaircissement plus radical, il faudra opter pour une décoloration, dans le cas de cheveux qui n’ont jamais été colorés, ou un démaquillage, s’il s’agit de cheveux qui ont déjà été colorés. Encore là, la décoloration/démaquillage a ses limites si l’on ne veut pas se ramasser avec un gâchis. C’est tout de même une technique qui n’est pas tout à fait douce pour les cheveux, même si c’est moins pire que dans le passé. Elle rendra les cheveux plus fragiles et secs. Si vous avez osé opter pour la décoloration, prévoyez également beaucoup de temps et de patience, car ce n’est pas une mince affaire, et c’est encore plus le cas plus vos cheveux sont foncés.

La coloration semi-permanente permet de changer de tête sans trop se casser la tête justement. Contrairement à la coloration permanente, celle-ci s’estompe avec les shampooings; elle dure de 6-8 shampooings, alors, pas trop de stress!

graziaFR

© grazia.fr

Le balayage, quant à lui, nous permet d’ajouter des reflets et d’apporter de la lumière et de la brillance à notre couleur. Ce type de coloration n’est pas ce qui changera le plus radicalement votre look, mais il peut le raviver. Il s’applique autant sur les cheveux naturels que sur les cheveux colorés.

Semblable au balayage, les mèches sont cependant plus définies. Elles permettent plus de jouer avec les différences de couleur et amènent du contraste. Pour conserver l’effet des mèches, il faudra les entretenir de façon régulière, environ tous les deux mois.

harmoniecoiffureCOM

© harmoniecoiffure.com

Une option plus douce s’offre également à vous; la coloration au henné. Elle ajoute une teinte cuivrée, rousse ou bien auburn, selon notre couleur initiale et le temps de pause. Prendre note qu’il serait inutile de faire une coloration permanente sur des cheveux avec du henné, car elle n’adhèrera pas aux cheveux. À noter également que mettre du henné dans des cheveux qui ont reçu une coloration permanente, ou bien une décoloration, est déconseillé puisque cela rendra vos cheveux verdâtres. L’un des avantages du henné est qu’il n’endommage pas la chevelure, même qu’au contraire, il la fortifie.

Lors de votre prochaine coloration, oserez-vous changer de tête ou allez-vous opter pour une option plus subtile? Peu importe votre choix, il est important de savoir que les cheveux colorés ne s’entretiennent pas de la même façon que ceux qui ne le sont pas. Ciblez les produits spécialement indiqués pour les cheveux colorés.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...