Chronique 100% Québecois

La Maman Poule à la mode 

 

©Photo officielle Blog maman poule

Par: Ariane Coutu-Perrault

Cette semaine pour ma chronique 100% Québécoise, je vous parle du collectif Maman Poule. L’idée vient deux mamans Jeska qui est également peintre et Julie B qui exerce le métier de styliste. Les deux mamans branchées ont parti un blogue en 2015, mais aussi une ligne de vêtement, le tout pensé par une maman et pour les parents. Ici, on s’adresse vraiment aux parents, pas juste à la matriarche, contrairement à ce que le nom pourrait nous faire croire. Il y a effectivement des vêtements pour les « Papas poule » et même pour les « Poulettes ». Il y a d’ailleurs une nouveauté pour les « Papis et Mamies poule ». Le tout se dessine dans une look très moderne, très graphique, simple, mais efficace, et ce, autant pour les vêtements que pour le site internet qui est agrémenté de photo stylistique du quotidien. Elles organisent d’ailleurs un Pop-up shop sous forme de party de Noël où les clients sont invité.es. Elles apportent également leurs soutiens à des œuvres caritatives, comme 24 h Tremblant, événement qui récolte des dons pour la cause des enfants.

 

Un petit ic pour cette belle compagnie est le délai de livraison qui peut parfois être un peu long, mais, ce sont des mamans, alors on peut comprendre qu’elles ont parfois de petits contre temps, mais de façon générale, elles se surpassent pour assurer un bon rendement.L’inventaire des vêtements est également plutôt simple, des chandails, des tuques, des autocollants, mais la partie blogue est très impressionnante et très enrichissante, surtout pour les parents à court d’idées ou qui cherchent un peu de support moral. Les thèmes abordés sont vraiment diversifiés, ce qui crée un blogue très complet. Le nombre de blogueuses crée une belle diversité dans les sujets, mais aussi un bel éventail de point de vue, puisqu’il y a plus d’une manière d’être parent. Bref, avec Maman Poule, on ne prétend pas détenir la vérité, ni être parfait ou encore meilleure qu’un.e autre. On veut les biens des familles en valorisant l’entraide.

 

Vous pourriez aussi aimer...