Chronique 100 % Québecois

Vegor : au cœur du bien-être 

32689989_10156508546826289_5231216084299808768_o

©Photo et design /Marie-Michelle Possamai

Par : Ariane Coutu-Perrault

Cette semaine, pour ma chronique 100 % Québecois, je suis allée prendre un café avec Julikim Gustave, cofondatrice de l’entreprise  Vegorprojet lancé il y a un peu plus de deux ans avec sa copine Karo Poce. De prime abord, Vegor est un traiteur végétarien, mais en échangeant avec Julikim, une jeune femme d’une douceur incroyablement apaisante, on se rencontre rapidement que c’est beaucoup plus que ça. C’est une communauté, une volonté de faire du bien pour soi et autour de soi, mais surtout une passion. La première fois que j’ai goûté un produit Vegor, c’est lors de ma première rencontre avec Karo Poce et Julikim. Elles m’ont tout bonnement offert un pot de leur sauce à spaghetti végé. Je me rappelle avoir été très touchée par le geste, et, étant un grande fan de spag, bien contente, mais surtout un peu surprise. Ce petit geste anodin a pris tout son sens lors de ma rencontre avec Julikim qui met vraiment le bien-être des autres et d’elle-même au cœur de ses créations.

42286091_277335466237676_3750876750133854208_n

Étudiante en naturopathie, elle s’est rapidement rendu compte de l’importance de l’alimentation, mais aussi des plantes et des végétaux. Avec sa volonté de changement dans son mode de vie, elle décide de créer Vegor avec sa copine Karo Poce, où elles peuvent exploiter leur créativité en inventant de nouvelles recettes. Leur nouvelle mission de vie est donc d’apporter aux autres à travers leur nouveau défi. Étant devenues végétariennes progressivement, les filles de Vegor priorisent un changement lent et constant en s’éloignant le plus possible de la culpabilité, envers elles-mêmes et les autres. C’est avec cette idéologie que Vegor prend son envol, en voulant faciliter le changement pour tous et toutes. Vegor se veut comme une communauté, ouverte d’esprit et qui cherche à enrichir et à aider les autres. C’est pourquoi les produits sont, de prime abord végé, mais peuvent être végétaliens aux besoins de la clientèle. Dans tous les cas, elles essaient le plus possible de cuisiner avec des produits bio et locaux, en essayant le plus possible de réduire les déchets et les emballages, de là la pertinence des pots Masson et des contenants compostables.

42299638_259655108020656_2951793308709421056_n

Je me suis demandé ensuite d’où venait le nom. Si je n’étais pas déjà charmée par le projet et par la douceur le menant de front, je le fus encore plus avec l’importance du nom. À travers toutes ces convictions, le nom Vegor vient de végétal et or parce qu’elles sont inspirées par les végétaux qui représentent une richesse en or. De plus, le choix de l’ananas, roi des fruits, vient de sa chair qui est aussi une matrice qui englobe les vitamines et les minéraux, deux choses très importantes pour les produits Vegor. Et pour couronner le tout, lorsqu’on met un ananas devant notre porte, cela signifie l’hospitalité, qui est primordiale dans une communauté. Toujours en constante évolution et à la recherche de nouveaux défis, Vegor lance la très nouvelle gamme de produits Pétale de rose. S’éloignant de la cuisine, cette gamme de produits de bien-être vient compléter cette volonté de prendre soin des autres, même au-delà de l’alimentation. Prendre soin de soi, c’est aussi à travers le corps et la peau, afin de réduire le stress et de valoriser la détente. Les produits sont, vous l’aurez deviné, végétal, vegan, bio et entièrement faits maison.

Je vous conseille donc grandement de vous faire plaisir et de penser à vous en allant découvrir les services et les produits Vegor, sans culpabilité et simplement dans une idée de bien-être.

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...