Chronique 100 % québécois

Quand l’OSM sort dans les parcs

OSM2

© Antoine Saito

Par : Christian Gaulin

Avec l’arrivée de la saison estivale et du temps chaud, l’Orchestre symphonique de Montréal se gâte et se paye la traite en sortant de la maison pour aller jouer dehors. Tout au cours de l’été, ce sont trois grands spectacles que l’OSM vous a préparé, dont le premier se tenait mercredi dernier au parc Sorbonne de Brossard, alors que des centaines d’amateurs de musique ont bravé la chaleur caniculaire.

Dans les siècles précédents et jusqu’à il y a quelques années, on a longtemps associé la musique classique à la bourgeoisie et à la classe des riches, aux « gensssses » de la haute-société. Mais les temps ont bien changé… La musique classique, avec le temps, s’est diversifiée et est devenue plus accessible et beaucoup moins solennelle. Elle s’est adoucie et elle s’est rapprochée des gens. Et les gens, tous ceux qui sont ouverts à la musique, se sont inévitablement rapprochés d’elle, eux aussi.

OSM1

© Antoine Saito

Le  mardi 10 juillet à 19 h 30, au parc Jarry à Montréal, l’OSM dans les parcs nous promet une douce nuit d’été, porté par une brise d’amour et de passion, alors que sont interprétés des extraits des plus poignantes intrigues amoureuses du répertoire romantique. Vous n’aurez qu’à vous laisser submerger par les airs magnifiques de Carmen, Roméo et Juliette, Tristan et Isolde, ainsi que de plusieurs autres œuvres qui ont marqué l’imaginaire collectif. L’OSM sera dirigé par Adam Johnson, chef en résidence, et Claire de Sévigné, soprano, sera l’artiste invitée pour cette soirée spéciale sous le ciel de Montréal.

Lors du dernier concert l’OSM dans les parcs, qui sera présenté le dimanche 2 septembre à 19 h 30, à Tremblant, Maestro Kent Nagano nous propose un voyage qui nous propulsera au cœur de légendes et d’aventures. Vous plongerez dans l’univers enchanteur des Mille et une nuits, avec l’interprétation de la célèbre suite symphonique Schéhérazade de Rimski-Korsakov. Pourquoi ne pas vous laisser entraîner par ces histoires qui bercent l’imaginaire, venues tout droit d’Orient?

OSM3

© Antoine Saito

Notons que l’acteur et humoriste Emmanuel Bilodeau agit à titre d’animateur et de porte-parole de la saison estivale 2018 de l’OSM.

Accessible à tous, vous dites, la musique classique? Elle rend nostalgiques les plus âgés, elle surprend les jeunes en venant s’infiltrer dans leurs divers répertoires plus audacieux et elle endort les nouveaux-nés. Que dire de plus…

Ah oui, j’oubliais… Les concerts sont gratuits, arrivez tôt, apportez votre chaise et c’est pour toute la famille! Bon spectacle et longue vie à la musique classique!

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...