Catrina: resto mexicain dans le Vieux-Montréal

Endroit idéal pour célébrer le Cinco de Mayo!

©Catrina

Par : Marie-Christine Jeanty  

La Catrina, appelée à l’origine « La Calavera Garbancera », est un personnage populaire de la culture mexicaine. Ce n’est donc pas étonnant que le nouveau resto mexicain du Vieux-Montréal l’a choisi comme nom. En effet, Emiliano Gonzalez, propriétaire de La Catrina et de La Champagnerie, rêvait depuis longtemps d’ouvrir un restaurant typique de son pays dans le Vieux-Port. Il s’est entouré du chef Jacques Coutu, (La Champagnerie, La Queue de Cheval) et de Charlotte Chevalier et Adrian Becerra. De plus, dans un désir d’authenticité, la mère d’Emiliano a passé plusieurs jours en cuisine avec le chef pour lui enseigner ses recettes, les ingrédients secrets et la façon de faire typiquement mexicaine. Tout est fait maison, puis le chef ajoute sa touche personnelle plus contemporaine à la présentation des plats.

C’est en  visitant le local d’un ancien magasin de jouets sur deux étages de la rue de la Commune Ouest, que les trois propriétaires ont un coup de cœur instantané. «Nous avons pris la décision de faire un restaurant d’environ 40 places avec une cuisine ouverte au rez-de-chaussée et un petit espace lounge intime et chaleureux avec un permis de bar en bas», explique Emiliano Gonzalez. Le lounge de 25 places est l’endroit idéal pour prendre un verre dans une ambiance animée et étirer la soirée jusqu’à très tard. Une magnifique terrasse verdoyante de 50 places ouvrira en mai prochain. À temps pour le Cinco de Mayo!

©Catrina

En effet, en soft opening depuis la fin mars, l’équipe de la Catrina vous attend (entre 11h et 16h) afin de célébrer son ouverture officielle et cette fête populaire du Cinco de Mayo, avec des Margaritas à 5$ et des hors d’œuvre. Au menu, le chef Coutu propose une cuisine mexicaine authentique — taco, ceviche, poisson et viande grillés, nopaleschilaquiles—, mais avec une touche moderne qui rend magnifiquement hommage à la cuisine mexicaine si vivante. En complément, pour mettre en valeur les alcools mexicains, la carte des cocktails est composée uniquement de mélanges à base de tequila et de mezcal. On y retrouve un cocktail signature, La Catrina Royale, à base de tequila, tomatillos verdes, lime et coriandre et le Mexican Spritz, un spritz revisité avec une touche de mezcal et de pamplemousse.

C’est donc dans un décor chaleureux que l’équipe du Catrina vous attend. En plus, les oiseaux de Nuit seront comblés dès la mi-mai, le restaurant prévoit ouvrir une fenêtre de la cuisine qui donne directement sur la ruelle afin d’en faire un sympathique comptoir à tacos pour emporter. L’endroit sera ouvert jusqu’à 4 h du matin du jeudi au samedi pour accueillir les gens à la sortie des bars. « Nous installerons quelques petits bancs dans la ruelle de façon informelle. C’est vraiment un truc typiquement mexicain de manger dans la rue comme ça, » explique Emiliano Gonzalez.

Vous pourriez aussi aimer...