bord_cover

Bord’Elle: ambiance décadente

Digne du Great Gatsby!

© Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Par : Marie-Christine Jeanty

C’est avec une grande excitation que nous nous sommes rendues à l’ouverture du nouveau bar « in » en ville. Nous n’avons pas été déçues, bien au contraire! Situé sur la rue St-Jacques, le Bord’Elle (ancien Tribes pour les habitués du nightlife montréalais) recrée l’atmosphère des années folles, tout en restant bien de son temps. L’entrée nous rappelle le hall d’entrée des hôtels, avec sa grande bibliothèque et le DJ booth surmonté d’un gramophone. Les plafonds sont immenses. Les candélabres luxuriants, les cadres (qui sont d’ailleurs tous à vendre), sans oublier les balançoires au plafond, contribuent à recréer cette impression que la fête ne finira jamais comme dans le Great Gatsby. Le resto-bar peut facilement accueillir au moins 500 personnes.

3 Bars, 3 ambiances 

Le Bord’Elle est divisé en trois sections: un coin champagne, un coin whisky (les deux ayant chacun leur propre balcon) et un coin gin, au premier étage.  Le bar principal, inspiré de Madrid (capitale de la mixologie), propose des gins toniques préparés sur mesure. En effet, vous pourrez choisir le gin de votre choix, entre 12 à 15 variantes et entre six et sept toniques, qui ont chacun une caractéristique (floral, citronné, etc.), et des cocktails bien sûr. Quant à nous, le gin tonique citronné a été bien apprécié.

À l’étage, on y trouve une mezzanine où des cocktails à base de champagne sont servis, mais aussi du champagne au verre, à la demi-bouteille et à la bouteille. Nous avons eu un coup de coeur pour le Old Cuban (champagne, rhum, angostura et feuilles de menthe). Face à cette mezzanine, il y en a une autre aux apparences de boudoir et de cigar lounge. Du cuir, du bois et un bar en granite. Il y a une variété d’environ 50-60 scotchs qui vous seront proposés et des cocktails à base de scotch. Il sera possible d’y prendre un souper ou un verre en toute tranquillité.

Menu léger

Le menu propose des options peu copieuses et idéales à partager. Pour l’instant, tartares, caviars, tatacos (un doux mélange entre un tataki et un taco dont un), charcuteries et sushis pizzas y figurent. Rien de trop gros ni de trop lourd, idéal à partager. D’ici le printemps, le propriétaire souhaite y ajouter un souper complet. Pour les dents sucrés: sundaes, biscuits mi-fruit et fondues au chocolat sont disponibles. Nous avons eu la chance de goûter au tartare de saumon ainsi qu’au tatacos de bœuf qui étaient délicieux.

Un incontournable

Devenir la nouvelle adresse incontournable dans le Vieux-Montréal est un des souhaits du propriétaire John Edward Gumbley (Rouge, Muzique, Orchid), qui mise sur la versatilité d’options que son établissement offre: idéal pour les 5 à 7, les événements corporatifs, une petite « date »…en plus pouvoir y danser jusqu’aux petites heures du matin avec les meilleurs djs en ville Yo-C, Jojo Flores, pour ne nommer que ceux-là. Nous y retournerons avec plaisir afin de vivre pleinement cette expérience digne des meilleurs salons des années 20.

Crédit photo: © Ariane Simard-Picard/MatTv.ca

Texte révisé par: Wendie Sambour

 

Vous pourriez aussi aimer...